Gardésia, ce nom raisonne à vos oreilles. Vous venez de recevoir votre formulaire d'inscription. Vous êtes accepté ! La rentrée prochaine s'annonce prometteuse. Vous intégrez la nouvelle école du grand Zéphir Papinus. Il paraît qu'il a déjà rencontré des Pokémons Légendaires...Il paraît aussi qu'il a réussi à s'entourer des meilleurs dresseurs et coordinateurs pour enseigner les élèves, vous enseigner. Le ferry, qui vous emmène sur la mystérieuse Ile Brume, se situe à Irisia, au sud de Jotho. Il faudra donc bien vous préparer avant d'embarquer pour une année entière à Gardésia. Et ce n'est que le début ! Cinq années de formation intense vous attendent. Une nouvelle vie, des Pokémons, des nouveaux amis...Préparez-vous à passer les meilleures années de votre vie ! Bienvenue à Gardésia.
Règlement Contexte
Groupes Bottin
FAQ Partenariats
Tops Sites



La suite des prédéfinis...
Le forum est l'entière propriété intellectuelle de ses administrateurs. Tout plagiat est strictement interdit. L'idée d'école Pokémon étant libre, nous veillerons sur les textes, le design/codage et les prédéfinis.
Optimisé sous .



 

Partagez|

Un Pokémon égaré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Un Pokémon égaré Mer 13 Juil - 20:29 Revenir en haut Aller en bas
Suicune
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 257 Date d'inscription : 05/07/2016

DC : Aucun Année : Première année

Capsules : 145 Niveau : 10


Il faisait très beau dehors. Il avait l'air de faire assez bon pour un mois de Septembre, mais comme Éléonore était habituée à la chaleur moite de son île, elle trouvait qu'il faisait plutôt frais. Loin de trouver cela désagréable, elle avait décidé d'en profiter en faisant un petit tour de l'Académie. Avec un peu de chance, elle tomberait sur quelque chose d'insolite, et au pire, sa visite lui permettrait de mieux connaître l'endroit. Arrivée au rez-de-chaussée, elle s'arrêta un moment pour admirer la vue depuis la baie vitrée. Cet arbre gigantesque qui trônait fièrement au milieu de la cour intérieure la fascinait, mais aujourd'hui il y avait un peu trop de monde dehors pour qu'elle décide d'aller le voir de plus près.

Son Loupio nonchalamment posé sur la tête, elle décida d'aller voir du côté de la serre. Apparemment, chaque élève de l'académie avait droit à sa propre parcelle, et elle était curieuse de voir où pouvait bien se trouver la sienne. Arrivée aux serres, elle marqua un temps d'arrêt. Elles étaient vraiment immenses ! La jeune fille ne se laissa pas abattre.
«- Bon aller Loupiotte, peut-être que je ne trouverai pas ma parcelle, mais profites-en au moins pour te dégourdir les pattes. Tu vas finir obèse si tu te sers toujours de ma tête comme moyen de locomotion ! ». Et elle prit le Pokémon et le posa au sol, non sans s'être reçue une décharge électrique de la part de l'intéressé.

Comme l'année venait à peine de commencer, beaucoup de parcelles étaient vides, mais il y avait tout de même de très belles plantes, sans doute cultivées par des professeurs ou des passionnés. Il n'y avait personne malgré le beau temps, ce qu'Éléonore trouva assez étrange. Elle marchait doucement entre les parcelles, pour être sûre de ne rien oublier mais aussi pour ne pas semer Loupio qui sautillait derrière elle, quand elle entendit un bruissement parmi les feuilles.
« -Il y a quelqu'un ? ». Pas de réponse, mais le bruissement recommença. Elle s'avança vers la source du bruit, même si c'était sûrement un Aspicot qui avait trouvé un garde-manger de rêve, ou quelque chose comme ça. Mais soudain, elle vit un bout de queue marron dépasser d'une plantation un peu plus touffue que les autres.
« -Ca, ce n'est pas un Aspicot » pensa-t-elle. Elle n'arrivait pas à savoir quelle espèce de Pokémon cela pourrait-être, car elle n'en avait jamais vu du genre. Et dire qu'elle avait oublié son Pokédex dans son dortoir ! Par contre, elle avait pensé à son carnet à dessins -les habitudes ont la vie dure-, donc elle pourrait l'identifier plus tard si elle le dessinait. Elle s'approcha doucement, mais le Pokémon ne bougeait pas. Elle écarta les branches, trouvant une petite boule de poils endormie. Loupiotte s'approcha un peu, mais fit bien attention de bien rester derrière sa dresseuse.

Ce Pokémon devait surement appartenir à quelqu'un, pour s'être retrouvé ici. Son carnet à dessin en main, la jeune fille entreprit toute fois de faire une rapide esquisse, car l'occasion serait fichue s'il venait à se réveiller. Dessiner un Pokémon sans l'autorisation de son dresseur n'était peut-être pas la chose la plus polie à faire dans ce genre de situation, mais il était tellement mignon... Éléonore n'avait pas encore fini son dessin qu'elle entendit quelqu'un s'approcher, et Loupiotte et elle levèrent la tête.
MessageSujet: Re: Un Pokémon égaré Jeu 14 Juil - 9:21 Revenir en haut Aller en bas
Raikou
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 335 Date d'inscription : 08/07/2016

DC : Agnès Léopold Année : 3ème année

Capsules : 27 Niveau : 27


Je ne comprends pas. Ce n’était pas son genre de s’enfuir comme ça, sans dire à personne. Si c’était un des autres, je m’inquiéterais juste un petit peu, mais pas Illuqi ! Cet Evoli n’oserait pas mettre une patte dehors tout seul, il est craintif. Et pourtant, il n’était pas là quand je me suis réveillée.

Bon, reprenons depuis le début. Je viens d’arriver sur Gardésia, la fameuse académie situé sur une  île tout près de Johto. J’ai assisté à la présentation, je suis allée voir ma chambre, j’ai rencontré mes colocataires et j’ai sorti mes autres pokémons pour qu’ils se dégourdissent un peu les pattes. Jusque-là, tout allait bien. Ensuite, à mon réveil, Illuqi avait disparu et aucun de mes compagnons ne savaient où il se trouvait. C’est à ce moment-là que l’angoisse a commencé. Pas de temps à perdre, je me suis lancée à sa recherche avec Norlia et Tannir. Même si je n’aimais pas trop faire ce genre de choses, il était hors de question qu’un autre de mes pokémons se perdent. J’ai suffisamment de soucis, ils aillaient donc rester dans leurs pokéballs.

Je demandais à chaque personne que je croisais s’ils avaient vu un petit Evoli tout peureux. Les plus jeunes élèves ne voyaient pas ce qu’était cette espèce de pokémon et d’autres me répondaient tout simplement qu’ils ne l’avaient pas croisé. Chaque réponse me plongeait un peu plus dans le désespoir. Perdre un de ses compagnons alors que j’étais à peine rentrer dans l’académie, ce n’était vraiment pas de chance.

Alors que nous avions fouillée tous les bâtiments, nous nous dirigions vers l’extérieur. Je n’étais pas vraiment rassurée, l’espace était vaste et si Illuqi s’était perdu par ici, je mettrais des mois à le retrouver.

Mince, mais où est-ce qu’il peut-être… Vous pensez qu’il s’est enfui ?” disais-je en pleure.

Je m’adressais à l’Aquali qui venait de faire un non de la tête. Illuqi était son bébé adoptif, elle le connaissait aussi bien que moi. Tannir lui, semblait plus intéressé par la serre, situé non loin de nous. Il n’était pas vraiment du genre à réfléchir, mais, après tout, ce n’était peut-être pas une si mauvaise idée. Je rentrais donc dans le bâtiment avec mes deux compagnons à quatre pattes. Je ne me préoccupa pas, dans un premier temps, du décor  et je remarquais une jeune fille. Tannir était plus rapide, il se dirigeait vers elle. Ou plutôt vers son pokémon.

Tannir ! Reviens s’il te plaît !

Je commençais à courir. Il allait faire une bêtise, je le sens. Et ce n’était vraiment pas le bon moment ! D’ailleurs, Norlia réprimanda furieusement son compagnon dès qu’elle fut à sa hauteur, en l’éloignant du pauvre petit pokémon jaune et bleu qui n’avait rien demandé.

Excusez-moi de vous déranger, je recherche un Evoli, est-ce que vous l’auriez vu ?

Mon visage ne devait pas être très beau à voir. A force d’avoir pleurer, mes yeux devaient être rouges et mes larmes avaient laissé de fine traces sur mes joues. Je devais donner l’impression d’être une folle. Tout à coup, l’Aquali lâcha un petit cri et se dirigea dans les buissons, suivi de près par le Voltali. Je m'agenouillai pour regarder où ils étaient partis.

Illuqi !

Il était tranquillement endormi et Norlia venait de se mettre contre lui, sa queue en forme de nageoire l’entourant affectueusement. Tannir, lui, regardait dans les environs pour voir s’il y avait du danger avant de donner un coup de langue à la boule de poil marron. D’ailleurs, presque instinctivement, le petit Evoli venait de se blottir contre l’Aquali et semblait soulagée de sentir une présence rassurante. L’image était très mignonne.

Je me tournais vers la jeune fille, les yeux en pleurs, mais, cette fois, c’était des larmes de joie.

Oh, vous étiez en train de surveiller mon pokémon ? Merci merci merci merci merci ! Je le cherche depuis ce matin et j’étais vraiment inquiète !

Je poussais un soupir de soulagement, en essuyant mes larmes. J’étais sans doute ridicule, je le sais, mais, tant pis, j’étais tellement heureuse d’avoir retrouvé mon pokémon que plus rien n’avait d’importance. Même pas mon Voltali qui s’approchait de nouveau du pokémon jaune et bleu, en se demandant ce que c’était.
MessageSujet: Re: Un Pokémon égaré Jeu 14 Juil - 16:19 Revenir en haut Aller en bas
Suicune
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 257 Date d'inscription : 05/07/2016

DC : Aucun Année : Première année

Capsules : 145 Niveau : 10


Éléonore regarda un peu hébétée la jeune fille qui se présentait devant elle. Elle n'avait pas l'air très fraîche, avec ses yeux rouges pleins de larmes. Elle avait le visage mouillé et son nez commençait aussi à devenir un peu rouge, elle devait s'être fait un sang d'encre. Éléonore se demandait qui pouvait bien être cet énergumène qui lui posait des questions et qui enchaînait sans même attendre sa réponse. Ma foi, elle devait être suffisamment contente et rassurée de retrouver son Pokémon, car il semblait que cette petite boule de poils adorable lui appartienne. Elle ne pu s'empêcher de sourire face à son soulagement.

“Oh, vous étiez en train de surveiller mon pokémon ? Merci merci merci merci merci ! Je le cherche depuis ce matin et j’étais vraiment inquiète !” lui lança l'inconnue
« Euuh… Oui, on peut dire que je le surveillais, en quelque sorte. Vous feriez d'abord mieux de surveiller un peu mieux votre Pokémon jaune là, il a l'air d'avoir un tempérament aussi débordant que le votre... » lui fit remarquer gentiment la jeune fille, avant de s'avancer vers Loupiotte et de lui frotter un peu la tête. Le Pokémon en question avait l'air très curieux et semblait vouloir juste jouer, mais elle se méfiait et espérait qu'une présence le dissuade de faire n'importe quoi. Puis au moins cela rassurait un peu Loupio, qui n'avait pas tellement l'habitude de côtoyer d'autres Pokémons, surtout d'aussi agités.

« Je suppose donc que l'adorable petite boule de poils endormie est le fameux Évoli que vous recherchiez, n'est-ce-pas ? Je suis désolée, je n'ai pas pu m'empêcher de le dessiner, je n'en avais encore jamais vu… Ce n'est pas vraiment commun comme Pokémon, non ? Les deux autres on un air de famille avec lui, ce sont des évolutions ? En tous cas, ils ont l'air très proches, c'est super mignon ! »
Du coin de l'oeil, Éléonore surveillait les Pokémons, mais Évoli et le Pokémon bleu étaient encore en train de faire un câlin -ou en tous cas quelque chose qui y ressemble beaucoup-. Par contre l'autre examinait avec beaucoup d'intérêt Loupiotte, qui n'avait pas forcément l'air d'accord. La jeune fille espérait juste que son type soit en adéquation avec sa couleur, car ainsi même s'il tentait une attaque, Loupio n'aurait rien à craindre.

« Au fait je m'excuse de vous poser autant de questions d'un coup comme ça, c'est un peu abrupt, ce n'est pas vraiment mon genre… C'est assez embarrassant. » Elle regarda un peu ses pieds, puis elle regarda l'inconnue en faisant une mimique qui, elle l'espérait, ressemblait à un sourire engageant.
« Je m'appelle Éléonore, et la petite chose qui intéresse tant ton Pokémon, c'est Loupiotte. Je ne suis par forcément douée pour trouver des surnoms, mais celui-là à l'air de lui convenir à peu près. Enchantée ! »
MessageSujet: Re: Un Pokémon égaré Jeu 14 Juil - 20:49 Revenir en haut Aller en bas
Raikou
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 335 Date d'inscription : 08/07/2016

DC : Agnès Léopold Année : 3ème année

Capsules : 27 Niveau : 27


Je tournais ma tête vers le concerné et je lui attrapais très simplement l’une de ses grandes oreilles avant de le tirer vers moi, sous ses cris plaintifs d’excuse. A peine on avait retrouvé Illuqi qu’il était déjà passé à autre chose. C’était une vrai pile électrique, mais c’était bien la première fois qu’on me comparait à lui. Je pense qu’il faut plutôt fallait prendre cela comme un compliment.

Le Voltali secoua la tête et je le relâchais pour qu’il aille se balader. La chose que je devais lui reconnaitre, c’est que même s’il n’était pas très subtil dans ses approches, il n’était pas méchant et comprenait quand il va trop loin. Alors, pour oublier le pokémon de la jeune fille, il décida de partir en exploration aux alentours. Plus de problèmes en perspective, c’était bon pour moi qui avait probablement eu ma dose d’émotion pour aujourd’hui.

«Je suppose donc que l'adorable petite boule de poils endormie est le fameux Évoli que vous recherchiez, n'est-ce-pas ? Je suis désolée, je n'ai pas pu m'empêcher de le dessiner, je n'en avais encore jamais vu… Ce n'est pas vraiment commun comme Pokémon, non ? Les deux autres ont un air de famille avec lui, ce sont des évolutions ? En tous cas, ils ont l'air très proches, c'est super mignon ! »

Et c’est moi qui possède un caractère débordant ? Alors qu’elle venait de me poser cent question en même pas une phrase ! Je ne pouvais m’empêcher de sourire à cette pensée avant de répondre calmement à toutes ces questions.

Oh, ce n’est pas grave et je dirais même que tu as bien fait. Si tu l’avais réveillé, il se serait enfui de nouveau. Et quand au fait qu’il n’est pas fréquent… En théorie, oui. J’en ai juste cinq autre et quatre de ses évolutions, mais ils sont rares dans la nature. Et oui, comme tu l’as bien deviné ce sont ses évolutions et ils sont effectivement très proches. ” disais-je en riant sur cette dernière phrase.

Je crois que je n’ai rien oublié, sauf Tannir qui était en faîte revenue à la charge. Oh non, il était vraiment pas raisonnable et je ne me sentais pas capable de le gérer toute seule s’il fait une bêtise .Je me racla la gorge, pour lui faire signe que je l’avais vu et, comme un enfant pris alors qu’il venait de faire une bêtise, il détala vite fait.

Tout à coup, la jeune fille semblait embarrassée d’avoir été si curieuse. Wo, je ne pensais pas la mettre si mal à l’aise au point de se refermer ainsi. Elle releva finalement la tête avec un visage… engageant je pense ?

« Je m'appelle Éléonore, et la petite chose qui intéresse tant ton Pokémon, c'est Loupiotte. Je ne suis par forcément douée pour trouver des surnoms, mais celui-là à l'air de lui convenir à peu près. Enchantée ! »

Enchantée de te connaître Éléonore ! Et toi aussi Loupiotte ! Je m’appelle Elena et le petit impoli, c’est Tannir. Tu connais déjà Illuqi et juste à côté, c’est Norlia. Allez tout le monde, on dit bonjour !

L’Evoli semblait profondément endormi et Tannir était encore en train de s’approcher de Loupiotte. Cette fois, je sortais sa pokéball. “Tannir, reviens ! ” Un mince filet rouge sorti du centre de la sphère et se dirigea vers le pokémon électrique qui rentra dans sa ball. Assez d’émotion pour aujourd’hui, j’avais besoin d’un peu de calme.

Il n’est pas vraiment méchant, juste pleins d’énergie. Et je trouve que le surnom de ton pokémon lui va comme un gant ! Même si, selon moi, tu n’as pas à te justifier auprès des autres. Il n’y a pas que des bons surnoms, surtout lorsque c’est choisis avec le coeur.

Je me penchais pour attraper le petit Evoli et le mettre dans mes bras, contre mon torse . Un vrai gros bébé. Je me demandais bien ce qui l’avait poussé à venir ici. Etait-ce le hasard où est-ce qu’il y avait une raison particulière, difficile de le savoir. Norlia elle, était finalement sortie de sa cachette et s’était mise juste à mes côtés,  saluant  au passage tout le monde.
MessageSujet: Re: Un Pokémon égaré Ven 15 Juil - 20:14 Revenir en haut Aller en bas
Suicune
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 257 Date d'inscription : 05/07/2016

DC : Aucun Année : Première année

Capsules : 145 Niveau : 10


Éléonore regarda un moment le petit Évoli, puis Norlia. Voir comme ces Pokémons, qui devaient avoir passé une grande partie de leur vie ensemble, possédaient chacun un caractère aussi différent était fascinant. Un peu comme les humains, en fait. Elle se dit quand même que ça ne devait pas être de tout repos, d'avoir un compagnon avec un caractère comme celui de Tannir, et bénit son Loupio d'avoir un tempérament aussi facile à vivre. Maintenant que le « fautif » était rentré dans sa Pokéball, Loupiotte avait l'air plus calme.
« -Enchantée, Elena ! »

Éléonore ne put s'empêcher de jeter à coup d’œil à l'Évoli endormi, car il ressemblait vraiment à une peluche.

« -Ton Évoli a l'air super craintif. Il peut-être n'a pas forcément apprécié l'arrivée à l'académie. Après tout, peut-être que le partage des chambres l'a un peu impressionné, et qu'il a eu besoin d'un endroit calme pour dormir… Je suis sûre qu'après s'être un peu habitué, ça ira beaucoup mieux ! »

La jeune fille se dit qu'elle irait bien se cacher dans les serres, elle aussi, plutôt que de partager sa chambre.
Après tout, c'était aussi en cherchant un endroit calme que Loupiotte et elle s'étaient retrouvées ici. Les serres étaient désertes, et une douce odeur de fleur émanait des plantations, car la plupart des plantes à baies qui avaient été plantées n'avaient pas encore eu le temps de donner des fruits. Il faisait légèrement moite et un peu plus chaud qu'à l'extérieur. Cela n'avait pas empêché Loupio, qui n'avait maintenant plus rien à craindre, d'aller examiner les plantes. La bestiole n'avait pas l'air très à l'aise, car on ne peut pas vraiment dire que son anatomie ait été étudier pour gambader sur la terre ferme… Elle examina avec attention une leur qui pendouillait à sa hauteur, et lui donna un petit coup avec son antenne. Du pollen lui tomba sur la tête, et Loupiotte, surprise, recula d'un coup. Éléonore prit Loupio et, après l'avoir un peu épousseté, la reposa au sol d'un air amusé.

« -Je crois bien que c'est la première fois que ce petit voit une fleur comme ça… Au fait, je me disais, si les deux autres Pokémons sont des évolutions de cette petite peluche, est-ce que cela veut dire qu'il y en a d'autres ? Enfin, c'est pas courant du tout les espèces qui ont deux évolutions différentes, alors c'est vraiment possible, d'en avoir plus ?..
Tu dois vraiment adorer les Évolis, en tous cas, pour avoir constitué une équipe entière !  » rajouta la jeune fille en souriant.

« Dis-moi, sans vouloir être indiscrète… Je n'y connais pas grand-chose, mais beaucoup d'élèves viennent ici pour devenir dresseur et aller défier des arènes... mais je n'ai pas vraiment l'impression que c'est la vocation de ton équipe, si ? Olala, je devrais arrêter de poser autant de questions moi... » s'excusa-t-elle d'un air un peu gêné.
MessageSujet: Re: Un Pokémon égaré Sam 16 Juil - 12:33 Revenir en haut Aller en bas
Raikou
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 335 Date d'inscription : 08/07/2016

DC : Agnès Léopold Année : 3ème année

Capsules : 27 Niveau : 27


Je faisais un oui de la tête, légèrement impressionnée par la capacité d’analyse d’Eléonore. Pourtant, elle venait à peine de le rencontrer, c’était assez incroyable qu’elle arrive à aussi bien le cerner. Même si j’étais d’accord avec ses observations, je pense que quelque chose de supplémentaire s’est passé pour qu’il s’enfuit ainsi. Bon, le principal, c’est que je l’ai retrouvé. A cette pensée, je serrais Illuqi contre moi.

Norlia émit un petit cri, pour me montrer la fameuse Loupiotte. Je connaissais cette espèce de pokémon, c’est un Loupio. Et vu sa curiosité, on dirait qu’elle était plutôt jeune. Et, entre nous, je ne sais pas si dans son milieu naturel, elle aurait croisé beaucoup de fleurs comme celle présente dans la serre. J’avoue, je n’étais pas très gentille, je n’avais pas pu empêcher de rire légèrement devant la scène.

«Je crois bien que c'est la première fois que ce petit voit une fleur comme ça… Au fait, je me disais, si les deux autres Pokémons sont des évolutions de cette petite peluche, est-ce que cela veut dire qu'il y en a d'autres ? Enfin, c'est pas courant du tout les espèces qui ont deux évolutions différentes, alors c'est vraiment possible, d'en avoir plus ? Tu dois vraiment adorer les Évolis, en tous cas, pour avoir constitué une équipe entière !  

Dis-moi, sans vouloir être indiscrète… Je n'y connais pas grand-chose, mais beaucoup d'élèves viennent ici pour devenir dresseur et aller défier des arènes... mais je n'ai pas vraiment l'impression que c'est la vocation de ton équipe, si ? Olala, je devrais arrêter de poser autant de questions moi...
»

Et là, je n’ai tout simplement pas pu m’empêcher de rire de nouveau. Ce n’était pas méchant, je trouvais juste amusant de tomber sur quelqu’un qui pouvait poser autant de questions en si peu de temps.

Ooh, pourquoi tu t’excuses ? Je suis contente de pouvoir répondre à tes interrogations. Ta curiosité est une preuve d’ouverture d’esprit, c’est très important de se poser des questions… Et le plus excitant, d’avoir les réponses. Permet moi de te répondre dans l’ordre, mais de façon … Ludique.

Je gardais Illuqi dans un bras, attrapant sa pokéball pour le faire rentrer dedans. Je pense qu’il a besoin d’un bon petit repos après toutes ses aventures. J'attrapai ensuite deux pokéballs accrochées à ma ceinture. Je les présentais à Eléonore, toute souriante.

Un Evoli est un pokémon très particulier. Presque unique. D’après le pokédex, son évolution dépends de son environnement et plus précisément d’objet. Aujourd’hui, on connaît sept évolutions. Norlia est un Aquali et elle a évolué grâce à une pierre eau. Tannir, lui, est un Voltali qui évolue avec une pierre foudre. Permet moi de t'en présenter deux autres.

Je lançais mes deux pokéballs en l’air “ Klaphis ! Balgar ! Présentez-vous ! “  Mes deux pokémons apparurent. Fidèle à son habitude, le Mentali fit une salutation en baissant la tête très respectueusement. Klaphis lui… Dit bonjour très rapidement avant de se diriger instinctivement vers les plantes. Ah oui, c’était presque certain qu’il allait adorer cet endroit. Balgar commença à lui crier dessus, de manière plutôt ferme avant que je ne lui caresse la tête en m’agenouillant.

Tout doux Balgar… Tout doux. Laisse-le respirer. ” Je me relève et d’un geste de la main, je présentais les deux nouveaux venu.” Alors, le petit curieux là-bas, c’est Klaphis. C’est un Phylalli et il est de type plante. Il a évolué près d’une pierre mousse, à Unys. Et le gracieux devant, c’est Balgar. Un Mentali. Il est de type psy et il a évolué… En pleins jours. Certaines évolutions dépendent en effet du bonheur qu’on leur donne et aussi à quel moment de la journée. Étrange n’est-ce pas ?

Je jetais un coup d’oeil vers Klaphis. Et mince, il avait déjà disparu. Bon, ce n’était pas très inquiétant. Il allait soit revenir, soit j’allais le retrouver avec Balgar et Norlia. Je lâchais un rire, j’avais tout de même certains pokémons très spécial de part leurs caractères.

Et sinon, tu as presque raison. J’ai défié les arènes de ma région, mais j’ai découvert la coordination que très récemment et j’aimerais en faire. Dans ma région natale, on a pas de concours de coordination, c’est pour cela que je suis à Gardésia, pour en savoir un peu plus. J’aimerais aussi pouvoir attraper d’autres pokémons qui me conviennent, autre que des évolis. Malheureusement, je n’arrive pas à retrouver la même harmonie chez les autres pokémons. Ils sont toujours trop différents et je bloque tout simplement. C’est bête hein ?

Pfiou, j’ai eu l’impression d’être un professeur pendant plusieurs minutes. J’espère que je ne l’ai pas trop soûlé avec mon sujet favori. Honnêtement, j’ai dû me retenir pour ne pas partir sur un véritable débat. D’ailleurs, il me semble qu’il y a un club qui ne parle que des Evolis dans l’école ? J’irais vérifier cela plus tard.

Bon, j’ai un peu monopolisé la conversation sur ma petite personne et ce n’était pas très très polie de ma part. Je m’en excuse d’ailleurs. Parle donc un peu de toi. Que fais-tu à Gardésia avec ton petit compagnon ?






MessageSujet: Re: Un Pokémon égaré Sam 16 Juil - 21:41 Revenir en haut Aller en bas
Suicune
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 257 Date d'inscription : 05/07/2016

DC : Aucun Année : Première année

Capsules : 145 Niveau : 10


Éléonore regarda les évolitions d'un air étonné. Ca alors ! Il y en avait donc sept… Cela avait vivement attisé sa curiosité : c'était la première fois qu'elle voyait quelque chose d'aussi étrange. Décidément, elle avait bien fait d'aller à Gardésia, elle apprenait des choses même quand elle n'allait pas en cours ! Bon, ce n'était pas une raison pour commencer à sécher, mais quand même, ça lui donnerait une excuse morale si elle venait à être tentée.

«  -Étrange n’est-ce pas ?
 -Alors ça pour être étrange… Ca l'est, en effet. Comment un Pokémon peut-il avoir un aussi grand évenail d'évolutions naturellement… Il a gagné le jeu de l'adaptation naturelle, lui ! C'est fascinant... »
Même Loupiotte avait l'air d'être impressionnée, mais la jeune fille ne savait pas trop si c'était à cause des Pokémons ou bien de leur nombre qui avait subitement augmenté.

Et sinon, tu as presque raison. J’ai défié les arènes de ma région, mais j’ai découvert la coordination que très récemment et j’aimerais en faire. Dans ma région natale, on a pas de concours de coordination, c’est pour cela que je suis à Gardésia, pour en savoir un peu plus. J’aimerais aussi pouvoir attraper d’autres pokémons qui me conviennent, autre que des évolis. Malheureusement, je n’arrive pas à retrouver la même harmonie chez les autres pokémons. Ils sont toujours trop différents et je bloque tout simplement. C’est bête hein ?  


« -Il ne faut pas dire que c'est bête, voyons ! Si tu n'arrive pas à trouver une harmonie suffisante aux autres Pokémons, c'est peut-être tout simplement parce que tu es faite pour dresser des Évolis. Si tu es plus en harmonie avec eux, ça pourrait être un super avantage pour devenir coordinatrice... » renchérit Éléonore d'un air enthousiaste.

La jeune fille se tourna malgré tout vers Loupio d'un air pensif. Rien qu'à voir cette petite bestiole, elle ne regrettait pas une seconde d'être venue. Mais elle était toujours intimidée de devoir expliquer ses « « plans » » d'avenirs, qui n'en étaient pas vraiment, alors que tout le monde semblait être motivé à atteindre ses buts, par ici. Elle avait l'impression d'être une touriste, en quelque sorte. Loupiotte fit un peu de lumière avec ses antennes pour la motiver.

« -Bah en fait, mon « petit compagnon », on me l'a donné comme starter quand je suis arrivée ici. C'était pas facile au début car il est plutôt timide et que je n'avais jamais eu de Pokémon à moi avant, mais finalement tout c'est bien passé, il est adorable! Quant à ce que je suis venue faire ici… Disons que je ne le sais pas trop moi-même en fait. Heureusement que l'académie n'a ouvert qu'il n'y a peu de temps, sinon vu ma lettre de motivation je pense que je me serais fait refoulée ! Disons que j'en avais un peu marre de mon île, car depuis le temps, j'ai quand eu pas mal l'occasion d'en faire le tour… C'est très joli, mais j'avais envie de voir autre chose. Du coup je suis venue ici plutôt par curiosité. Après je ne sais pas trop ce que je vais faire, sûrement un peu de botanique ou d'élevage…  Ce sont des sujets qui m'intéressent beaucoup, donc ça devrait aller ! »

Éléonore reprit son souffle, et se dit qu'elle était décidément bien bavarde aujourd'hui. C'est à ce moment qu'elle regretta l'absence de la petite bouteille d'eau qu'elle avait l'habitude de prendre avec elle.  A la la, il y avait des fois où elle avait bien du mal à se reconnaitre, depuis qu'elle était arrivée ici. Pourtant, cela ne faisait même pas un mois. Peut-être était-ce le changement radical d'environnement?  Heureusement que Loupiotte était là, finalement.
MessageSujet: Re: Un Pokémon égaré Lun 18 Juil - 9:52 Revenir en haut Aller en bas
Raikou
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 335 Date d'inscription : 08/07/2016

DC : Agnès Léopold Année : 3ème année

Capsules : 27 Niveau : 27


Je n’avais pas arrêté de sourire du début jusqu’à la fin de son explication. Éléonore était très gentille, mais   c’est fou comme elle ne semblait pas avoir confiance en elle. Donc, si je comprenais bien, c’était une première année encore un peu perdu dans son orientation. C’est adorable de voir quelqu’un débuter ainsi.

Je pense que tu te trompes concernant ton admission. Quitter ses habitudes et sa région pour partir à l’aventure n’est pas donné à tout le monde. Et c’est encore plus vrai quand on ne sait pas où l’on veut arriver. C’est comme si, sur une carte, tu avais tracé le début du chemin, mais tu n’avais pas inscrit ta destination finale. Peu de monde oserait partir.

La pauvre, elle semblait mourir de soif à force d’avoir parlé et malheureusement, dans la précipitation, je n’avais pas pensé à prendre mon sac. D’un autre côté, est-ce que je l’aurais vraiment prise pour aller dans l’enceinte de l’école où les points d’eaux étaient plutôt nombreux ? Question un peu idiote, j’en conviens. Puis, moi aussi je commençais à avoir la gorge sèche.

Donc, tu voudrais te lancer dans l’élevage ou dans la botanique ? Je dois avouer que je n’ai que des bases très sommaires dans le domaine des plantes, mais mes parents sont éleveurs alors je peux peut-être t’aider. Mais avant, on devrait peut-être aller à la cafétéria pour se rafraîchir un peu. Il fait très chaud par ici.

Je regardais autour de moi. Mince, Klaphis n’était toujours pas revenu. Ce phylalli a toujours été un peu tête en l’air et son évolution a encore plus accentué ce phénomène. Je suppose que dans une serre, il devait se sentir dans son élément et il ne risquait pas de revenir tout de suite.

Norlia… Tu peux aller chercher Klaphis ?

L’aquali venait de faire un oui de la tête avant de disparaître à son tour, avec une démarche déterminée. Si Norlia le retrouve, Balgar me préviendrait immédiatement. Encore mieux qu’un téléphone.

Tu sais, ce qui est amusant dans l’élevage, c’est que les pokémons sont tous un caractère très différents. J’ai dix pokémons, tous des évolis ou une de leurs évolutions et aucun n’est pareil. Il y en a un craintif, un autre bagarreur, un est calme, l’autre un peu snob et j’en ai même un particulièrement paresseux, mais qui semble possédé un sixième sens. Et ce n’est pas tout. Les éleveurs s’occupent le plus souvent de deux pokémons en même temps et la relation entre les pokémons dépends beaucoup du caractère de ces derniers. Certains vont s’adorer, d’autres vont se détester et enfin d’autres vont s’ignorer. Tout ceci est très psychologique, mais le plus dur pour l’éleveur, c’est qu’il n’a que très peu de temps pour analyser une situation, pour essayer de la résoudre et pour rendre les pokémons heureux. C’est un beau métier très difficile. Au fait, qu’est-ce qui t’intéresse là-dedans ?






MessageSujet: Re: Un Pokémon égaré Ven 22 Juil - 16:36 Revenir en haut Aller en bas
Suicune
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 257 Date d'inscription : 05/07/2016

DC : Aucun Année : Première année

Capsules : 145 Niveau : 10


"-Tes parents ont fait dans l'élevage? Mais c'est génial, tu dois être habituée à côtoyer des Pokémons alors! Ca explique comment tu as réussi à récupérer autant d'Évolis... Je n'ai rien contre aller à la cafétéria, même si je ne sais pas vraiment où elle est." rajouta-t-elle d'un air embêté.

Éléonore regarda l'Aquali partir à la recherche de son "compagnon" d'un air amusé. Puis elle écouta d'un air très intéressée ce qu'Elena avait à lui apprendre sur le métier d'éleveur. La jeune fille était certaine que sa camarade en savait beaucoup plus, mais cela une introduction qui lui permettrait de réfléchir le long du chemin.

"Je veux bien te parler de ce qui m'intéresse dans le métier d'éleveur, ou même de botanique si cela t'intéresse, mais je n'aurai rien contre le faire devant un bon verre d'eau! Si ça ne te dérange pas, évidemment...", proposa Éléonore. "Par contre, on devrait attendre que Norlia et Klaphis soient revenus, sinon ils risquent d'avoir un peu de mal à nous retrouver, non?"

La jeune fille ne se permit pas de se montrer indiscrète quant aux Pokémons de sa camarade, mis elle se posait quand même un certain nombre de questions. Un Évoli avec des pouvoirs extra-sensoriels? Décidément, c'était bien bizarre, étant donné que ce n'était pas un Pokémon de type psy. Cela ne faisait pas partie des aptitudes normales de l'espèce, mais quelque part cela le rendait unique. Elle se demanda quelles choses étranges elle aurait encore l'occasion de voir.

La jeune fille jeta un regard vers Loupiotte. Loin de s'être fâchée du manque d'attention de sa dresseuse pendant qu'elle discutait, Loupio en avait profité pour aller se poser tranquillement dans un coin humide, qui semblait avoir été arrosé il n'y a pas très longtemps. Éléonore l'appela. Bien que la bestiole n'eut pas l'air ravie, elle vint quand même, et la jeune fille la posa sur sa tête.Il ne manquait plus que Norlia et Klaphis, maintenant.
MessageSujet: Re: Un Pokémon égaré Dim 24 Juil - 9:12 Revenir en haut Aller en bas
Raikou
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 335 Date d'inscription : 08/07/2016

DC : Agnès Léopold Année : 3ème année

Capsules : 27 Niveau : 27


Oh, elle ne savait pas où était le réfectoire ? Curieux, c’était une des premières choses que j’avais cherché en arrivant ici, après ma chambre. Dormir et manger, deux éléments essentiels pour les pokémons et les humains. Bon, ce n’est pas très grave, ce sera l’occasion de lui montrer.

Ne t’inquiète pas, ce ne sera pas très long. Klaphis a tendance à errer tranquillement parmi les plantes. Puis, Norlia le connait bien.

Je me mise à genoux, caressant la tête de mon Mentali qui se laissait faire. Même si je crois que c’était bientôt l’heure de son brossage. Malheureusement, je n’avais pas le matériel adéquat pour faire cette activité. il faut dire que j’étais tout de même partie en catastrophe, privilégiant la vitesse à la préparation. Heureusement que cette histoire s’est bien fini. Je regardais le Loupio qui répondait à l’appel de sa dresseuse, avec peu d’entrain, puis Eléonore posa le pokémon sur sa tête.

C’est amusant comme moyen de transport !

Je lâchais un petit rire. Heureusement que mes Evolis n’étaient pas de sortie, sinon cela pourrait leur donner de drôles d’idées. Comme dans une scène de théâtre, c’est à ce moment que l’Aquali et le Phylalli revenaient vers nous. Balgar fusillait du regard Klaphis qui n’en avait rien à faire. A vrai dire, le pokémon de type plante semblait bien content de sa promenade imprévue. J’attrapais sa pokéball.

Promis Klaphis, on reviendra ici. Rentre maintenant !

Hop, le voilà de retour dans sa sphère, on pouvait maintenant se diriger vers la cafétéria. Sur un sourire, j’invitais Eléonore et Loupiotte à me suivre.
HRP:
 






MessageSujet: Re: Un Pokémon égaré Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Un Pokémon égaré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Grands garçons musclés et bronzés
» Les garçons des mangas(Sujet réservé aux filles et Baptiste)
» Pokédex - Chisame Sinashi
» Pokémax
» [JEU] Les Poké-devinettes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ilebrume. :: Le domaine de Gardésia :: Les Extérieurs :: Les Serres-
Sauter vers: