Gardésia, ce nom raisonne à vos oreilles. Vous venez de recevoir votre formulaire d'inscription. Vous êtes accepté ! La rentrée prochaine s'annonce prometteuse. Vous intégrez la nouvelle école du grand Zéphir Papinus. Il paraît qu'il a déjà rencontré des Pokémons Légendaires...Il paraît aussi qu'il a réussi à s'entourer des meilleurs dresseurs et coordinateurs pour enseigner les élèves, vous enseigner. Le ferry, qui vous emmène sur la mystérieuse Ile Brume, se situe à Irisia, au sud de Jotho. Il faudra donc bien vous préparer avant d'embarquer pour une année entière à Gardésia. Et ce n'est que le début ! Cinq années de formation intense vous attendent. Une nouvelle vie, des Pokémons, des nouveaux amis...Préparez-vous à passer les meilleures années de votre vie ! Bienvenue à Gardésia.
Règlement Contexte
Groupes Bottin
FAQ Partenariats
Tops Sites



La suite des prédéfinis...
Le forum est l'entière propriété intellectuelle de ses administrateurs. Tout plagiat est strictement interdit. L'idée d'école Pokémon étant libre, nous veillerons sur les textes, le design/codage et les prédéfinis.
Optimisé sous .



 

Partagez|

Nom d'un Évoli ○ Elena Duval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Nom d'un Évoli ○ Elena Duval Dim 7 Aoû - 22:54 Revenir en haut Aller en bas
Suicune
Voir le profil de l'utilisateur http://akari-chan.ek.la


avatar
Messages : 255 Date d'inscription : 02/08/2016

DC : None Année : Première

Capsules : 189 Niveau : 12


Nom d'un Évoli ! ○ Avec Elena Duval

Après avoir marché un peu Elena, et toute la troupe se retrouvèrent dans les extérieurs de l’Académie. Dodo était tellement ravie qu’elle était même descendue d’Aline pour pouvoir sentir le contact de l’herbe sur ses pattes – il faut dire que sa dresseuse avait été assez occupée, et que même si elle avait pris le temps de sortir avec Arakdo, les moments passés dehors étaient toujours trop courts au goût de cette dernière. D’ailleurs, elle semblait très occupée à courir derrière un papillon pas très vif – sa dresseuse espéra secrètement qu’elle ne se fatigue pas trop avant d’avoir rencontré les Pokémons de sa nouvelle amie.

Une fois qu’elle s’être assurée que Dodo revenait bien vers elle, Aline se rapprocha de la Raikou qui était en train de sortir un certain nombre de Pokéballs de son sac. Heureusement qu’elles n’avaient pas eu à marcher plus d’une petite paire de minutes, car elle avait été tellement occupée à surveiller son Pokémon qu’elle n’avait pas eu trop la tête à faire la conversation… Elle se rattraperait plus tard. Une fois qu’Elena eût rassemblé tout ce qui contenait ses précieux compagnons, elle l’invita à choisir lesquels elle voulait voir en premier. Il ne fallut qu’un court instant à la première année pour se fixer : c’était Phylalli et un des Évolis qu’elle voulait voir en premier. Voir une boule de poil se transformer aussi soudainement en quelque chose de plus végétal, il y avait de quoi attirer la curiosité !
Elena s’exécuta et, d’un geste énergique, invoqua les Pokémons deman
dés.
- Woah, ils sont magnifiques ! S’exclama Aline. Dodo, regarde !

Aline retint un peu son excitation, inquiète que ses cris avaient peut-être effrayé les évolitions. Peut-être que cela faisait fille des campagnes, mais elle n’avait jamais vu de tels Pokémon en vrai : et comme ils avaient l’air bien élevés ! Quelque chose de différent se dégageait d’eux, comparés aux Pokémons des autres premières années.

Dodo et elle s’approchèrent des Pokémons doucement. Ma fourrure visiblement soyeuse d’Évoli avait d’abord attiré l’attention de l’Arakdo – mais finalement, c’était le Phylalli et sa grâce sylvestre qui l’avait retenu. Il ne savait pas trop comment se comporter face à tant de nouveauté en une journée et attendait qu’un des Pokémon en face de lui lui donne la confirmation qu’il pouvait s’avancer. Peut-être que l’échec cuisant qu’il avait eu face à Mentali lui avait appris à demander avant de s’inviter avec des Pokémons inconnus ?

Sans demander, elle caressa joyeusement la tête d’Évoli. C'était dingue comme phylalli pouvait ressembler au court portrait brossé par sa maitresse plus tôt. Puis, se retournant vers elle, elle lui demanda :

- Je pourrais voir les autres après ?

Un temps. Puis elle réalisa.

Les pokémons d’Elena étaient forts.

Pour ce qu’elle en avait vu, ils étaient plutôt classes, aussi.

- Dis moi… Je me demandais, des badges et ou des concours, tu en a gagné combien, avec tes évolis, avant de venir ici ?

Elle espérait qu’elle ne la trouverait pas indiscrète ou trop familière. Après tout, elles venaient à peine de se rencontrer… Mais c’était la première vraie dresseuse d’environ son âge qu’elle rencontrait, et elle avait de supers pokémons, de surcroit. Alors forcément, Aline ne pouvait pas s’empêcher de se montrer un peu trop enthousiaste, à l’image de son arakdo face à une écharpe particulièrement fluffy

HRP : À l'intention des éventuels admins venus stalker vers ce post, sachez que tous les personnages ne m'appartenant pas effectuant des actions dans ce RP sont majeurs, vaccinés et consentants aux dernières nouvelles


Dodo l'Arakdo qui dort sur le dos
(Je suis à Suicune juste parce que j'ai des lunettes)
ドドレミ~ハソル~ラシドド~

MessageSujet: Re: Nom d'un Évoli ○ Elena Duval Lun 8 Aoû - 20:00 Revenir en haut Aller en bas
Raikou
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 335 Date d'inscription : 08/07/2016

DC : Agnès Léopold Année : 3ème année

Capsules : 27 Niveau : 27


Je souriais à mon Phylalli que j’avais appelé Klaphis et à l’un de mes évolis, Gally. Les deux pokémons avaient eu un grand sourire en voyant qu’ils étaient à l’extérieur, mais leurs intérêts se portèrent très vite aux inconnues. Ils me questionnèrent avec un simple regard interrogateurs.

«Klaphis, Gally, je vous présente Aline et Dodo. Soyez gentils et dîtes bonjour.»

Comme le Mentali, ils baissèrent tous respectueusement la tête, avant de légèrement sursauter devant le cri d’excitation de la suicune. C’était plus de la surprise que de la frayeur, ils se remirent bien vite de leurs émotions, Gally remuant la queue avec beaucoup d’énergie. C’est rare qu’elle soit au centre de l’attention, d’habitude, elle était plutôt dans l’ombre de ses grandes soeurs où des autres évolis. On dirait que cela lui plaisait et elle accepta les caresses avec une petite léchouille sur la main d’Aline.

Concernant mon Phylalli, il était très intéressé par Dodo. Il s’en approcha, posant son petit museau sur le haut de la tête de l’arakdo avant de débuter la conversation. Cela ne m’étonne pas lui, il est très à l’aise avec les pokémons eau  et plante. Visiblement, le type insecte de Dodo ne le dérangeait pas plus que cela. Ou alors, il n'avait pas remarqué ce petit détail.

«Bien sûr.»

Je commençais à attraper toutes mes pokéballs avant qu’Aline ne me pose de nouvelles questions. Je souriais tendrement, me rappelant de mes débuts dans le monde des pokémons. J’avais moi aussi eu cette même curiosité et cette même passion. C’était vraiment trop mignon.

«J’ai eu trois badges et si je suis ici, c’est justement pour découvrir les concours. Il n’y en a pas dans ma région, mais je suis certaine que mes pokémons peuvent faire des miracles lors des démonstrations.»

C’est à la fin de ma phrase que je lançais toutes mes pokéballs en l’air, faisant apparaître toute ma fine équipe. Cinq Evolis supplémentaires, avec un Aquali et un Voltali. Dix pokémons en tout. Je devais avouer que cela faisait un peu de monde.

«Tous en rang ! On va faire les présentations.»

Tous les Evoli, Gally y compris, commencèrent alors à se mettre en ligne. Dans un mouvement plutôt gracieux, le Voltali et l’Aquali sautèrent au-dessus du rang d’Evoli et se placèrent juste derrière. Balgar et Klaphis ne tardèrent pas à joindre le mouvement. Et voilà, il y avait une belle brochette d’Evoli et derrière, quatre de leurs évolutions.



«Alors. L’Aquali, c’est Norlia. Le Voltali, c’est Tannir. Tu connais déjà Klaphis et Balgar. Les trois évolis de gauche, c’est Panlia, Gally et Saserrion, les bébés de Tannir et Norlia. Le petit évoli timide juste à côté, c’est Illuqi. Le teigneux c’est Vhaly et enfin, l’évoli tout à droite, c’est Opala. Les amis, je vous présente Aline et Dodo. Alors soyez mignon, on dit bonjour et on est agréable avec eux.»

Tous en coeur, ils lancèrent un petit cri de présentation. Cela va paraître un petit peu prétentieux, mais je trouve que j’avais plutôt une belle équipe. Et le plus beau, c’est qu’elle n’était pas du tout définitive, il y aura sans doute encore quelques évolutions. J’ai hâte.

«Tu peux t’en approcher. Ils ne sont pas méchants et certains sont plutôt affectueux. Et si tu as des petites questions, tu n’hésites pas.»






MessageSujet: Re: Nom d'un Évoli ○ Elena Duval Mar 9 Aoû - 21:03 Revenir en haut Aller en bas
Suicune
Voir le profil de l'utilisateur http://akari-chan.ek.la


avatar
Messages : 255 Date d'inscription : 02/08/2016

DC : None Année : Première

Capsules : 189 Niveau : 12


Nom d'un Évoli ! ○ Avec Elena Duval

Elena avait sorti de leurs Pokéballs tous ses évolis. Il y avait tellement de Pokémons soudainement – et tant de nouveaux noms à retenir – qu’Aline n’aurait pas été capable de tous les ressortir de tête si on le lui avait demandé. Dodo non plus ne savait plus où elle devait poser son regard et semblait plutôt agitée.

- Pas de souci, répondit-elle. Mais est-ce que la fourrure de Voltali dégage de l’électricité statique ? Pour savoir si je dois prévenir Dodo ou pas, elle risquerait d’avoir une surprise autrement !

Cela ne l’empêcherait pas de faire connaissance avec Tannir outre mesure, mais c’était la première fois qu’Arakdo voyait autant de pokémons au même endroit et elle voulait lui éviter que cela soit associer à un éventuel désagrément. D’ailleurs, elle la sentait nerveuse. Elle décida de lui forcer la main en la prenant avec elle et en la posant plus près des Pokémons, non sans un « ‘rakdo ! » de protestation. La désignant d’un signe, elle dit aux pokémons :

- Bonjour, je suis Aline ! Et je vous présente Dodo, c’est un Arakdo.

Puis s’adressant à Dodo : « Allez, vas-y ». Cette dernière lui jeta un regard dans lequel elle pouvait lire « ne me dis pas ce que je dois faire » et s’avança timidement pour prendre ses marques près des Évolis, qui étaient moins impressionnants et plus près. Aline s’approcha plutôt des évolutions, tout en gardant un œil sur son Pokémon. Heureusement, la surveiller, même d’un seul œil, s’avéra très simple : au milieu de toutes ces évolitions, sa protégée était repérable de loin !

Bien qu’essayant de ne pas faire de favoritisme, la Suicune ne puis s’empêcher de commencer par centrer son attention sur Aquali. La texture de sa fourrure l’étonna, mais elle ne le montra pas au Pokémon et se contenta de lui grattouiller la tête affectueusement. Elle s’intéressa aussi un peu à Voltali, et salua Phyllali et Mentali qu’elle avait déjà vu. Enfin, elle donna un peu d’attention aux Évolis. Elle fut obligée de remarquer que Dodo s’en était allé et commençait déjà à faire connaissance avec Aquali, Phyllali et Voltali. Aline fut heureuse de constater que Dodo commençait à prendre ses marques et à reprendre un peu de sa contenance : l’Arakdo faisait beaucoup moins la maligne face à autant d’inconnus !

La Suicune revint près d’Elena, laissant Arakdo auprès des Évolitions.
- Tes pokémons sont magnifiques ! Cela a du te demander énormément de travail de les entrainer autant. Quand je pense que tu ne dois même pas être en dernière année...

Puis, gênée, elle ajouta :

- Au fait, tu ne m’en veux pas si je m’emmêle un peu entre tous tes Pokémon ? Ça fait beaucoup de nouveaux noms à retenir d’un coup…




Dodo l'Arakdo qui dort sur le dos
(Je suis à Suicune juste parce que j'ai des lunettes)
ドドレミ~ハソル~ラシドド~

MessageSujet: Re: Nom d'un Évoli ○ Elena Duval Mer 10 Aoû - 9:01 Revenir en haut Aller en bas
Raikou
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 335 Date d'inscription : 08/07/2016

DC : Agnès Léopold Année : 3ème année

Capsules : 27 Niveau : 27


Hum… Cela dépend. Quand il est sujet à une émotion très forte, sa fourrure se charge en électricité. Donc il peut donner un petit coup de jus de temps en temps.

Je regardais le principal concerné. Hum… Je dirais qu’il est plutôt content de faire connaissance avec une chose aussi curieuse que Dodo. Même sa compagne, Norlia, restait un peu distante pour ne pas prendre une décharge alors il valait mieux être prudent.

Je laissais Aline et l’arakdo faire connaissance avec ma fine équipe qui commençait déjà à les entourer. J’étais plutôt fière d’eux, ils étaient super mignon à accueillir les deux nouveaux venus en mettant leurs petits défauts de côtés. Tous ensemble, ils dégageaient une dynamique très positive dont j’étais particulièrement fière. Je venais de remarquer que l’Arakdo était un peu plus grand que les Evolis. Ces derniers semblaient commencer à lui poser mille questions sur sa vie ou à lui proposer de jouer à Chacripan.

Moi, ça ne me dérange pas. Par contre, eux, ils risquent d’être extrêmement vexés. Si tu as un doute sur le nom, tu ferais mieux de me le demander.

Tout à coup, je remarquais que deux de mes pokémons sortaient du cercle. Ma surprise ne fut pas bien grande en constatant que c’était Balgar et l’une de mes évolis dont il était particulièrement proche. Opala. Cette Evoli, c’est une princesse qui ne supporte pas de ne pas être le centre de l’attention et qui ne s’entendait pas très bien avec Panlia. Tous les deux se dirigèrent vers moi et j’attrapais l’Evoli dans mes bras et je lui caressais sa nuque. Opala adorait ça.

Je ne te l’ai pas dit ? Grâce à mes trois badges et malgré ma possible ré-orientation dans la coordination, on m’a affectée en troisième année. C’est vrai que j’aurais fait un peu tâche en première année avec autant de bestiole.

Ah ? On dirait que les petits ont optés pour un petit jeu. Pendant que les grands, sauf Tannir, surveillait tout ce beau petit monde, les évolis et le Voltali commencèrent à se dépenser et comme j’aurais pu m’en douter, le pauvre Dodo fut bien vite désigné comme le Chacripan. J’étais en train de me demander si je ne devais pas faire quelque chose.

Le plus important dans l'entraînement, c’est le temps que l’on passe avec eux. On peut dire que j’ai un peu triché, tous mes pokémons étaient des Evolis. Ils ont beau avoir des caractères différents, il y a des choses que l’on retrouve et qui m’a permis de les apprivoiser plus rapidement. En plus, ce ne sont pas des pokémons très agressif. Même Vhaly qui est probablement le plus bagarreur de mon équipe a été relativement facile à domestiquer.

Je me demande bien comment cela va se passer lorsque je vais capturer un pokémon totalement différent d’eux. Je sens que cela va être un grand changement, mais après tout, je n’avais pas fini mon parcours, c’est normal qu’il me reste encore beaucoup de choses à faire.

Mais…. Tu sais, j’ai moi aussi commencé avec un pokémon. C’est Norlia, ma Aquali. Un dresseur me l’a donné quand elle était bébé et je suis partie à l’aventure. Je l’ai retrouvé plus tard, après ma première défaite en arène, et il m’a enseigné les faiblesses et force des types. On peut dire que j’ai plutôt bien été guidé, regarde où j’en suis ! Alors… Même si le chemin peut paraître long à parcourir, tu atteindras mon niveau rapidement dans cette école. N’en doute pas.






MessageSujet: Re: Nom d'un Évoli ○ Elena Duval Ven 12 Aoû - 20:33 Revenir en haut Aller en bas
Suicune
Voir le profil de l'utilisateur http://akari-chan.ek.la


avatar
Messages : 255 Date d'inscription : 02/08/2016

DC : None Année : Première

Capsules : 189 Niveau : 12


Nom d'un Évoli ! ○ Avec Elena Duval

Elena lui répondit, tout en caressant son Évoli. Le spectacle était touchant ; mais Aline était ailleurs, occupée à essayer d’imaginer Elena accompagnée de tous ses Évolis dans un cours de première année. Les Pokémons étaient si nombreux qu’ils ensevelissaient le bureau et débordaient sur ses genoux et au sol, formant une masse aussi compacte qu’adorable. S’apercevant qu’on attendait sûrement une réponse de sa part, elle chassa cette vision étrange de son esprit et approuva simplement.

Pendant ce temps, les Pokémons jouaient à Chacripan. Aline était assez confiante – elle doutait que les protégés d’Elena seraient prêts à blesser sciemment son Pokémon. Mais elle restait malgré tout sur ses gardes, prête à intervenir si les choses tournaient mal ou devenaient trop agitées. La réponse de sa nouvelle connaissance l’avait plus que motivée.

- C’est vrai que les exigences de cette école sont assez élevées – mais je suis sûre que nous arriverons tous à obtenir nos diplômes, certains même des dresseurs ou coordinateurs reconnus, qui sait ? Dodo et moi ne sommes peut-être pas les meilleures, mais on apprend vite. Et surtout, on est super motivées !

La Suicune finit sa phrase en gonflant les joues et en posant ses mains sur le haut de ses hanches. Une telle parade n’aurait sans doute pas même fait fuir un Magicarpe craintif. Crédible ou pas, elle s’en fichait : là tout de suite, elle était remontée à bloc ! Comme les Pokémons, d’ailleurs : leur partie de Chacripan commençait à se mouvementer sérieusement. Bien que n’y connaissant pas grand-chose dans le domaine, la jeune fille décida qu’une pose serait la bienvenue, en tous cas pour Arakdo qui n’était pas habituée à jouer aussi longtemps avec autant de Pokémons. Ne voulant pas passer pour la rabat-joie de service qui interrompt les festivités, elle sortit subtilement un paquet de gâteaux de son sac, qu’elle commença à déballer très bruyamment. L’effet fut immédiat : pas même une minute plus tard, Dodo remontait son bras pour venir sur son épaule… L’endroit qu’elle préférait pour venir quémander de la nourriture. Son Pokémon avait l’air fatigué mais ravi, et engouffra le morceau qu’elle lui tendit avec plaisir. Aline ne se priva pas d’un croc. Elle ignorait avec quel genre de nourriture Elena avait élevé ses Évolitions, c’est pourquoi elle lui demanda, la bouche encore pleine :

- J’en ai plein shi tu veux. Ch’est des bishcuits qui vont ausshi bien aux zhumains qu’aux Pokémons apparemment. J’Chais pas trop che qu’ils mettent dedans mais ch’est fameux. Vous zen voulez chtoi et tes zévolis ?

Elle avala sa bouchée, s’essuya la bouche et repris, comme-si de rien était :

- Désolé, j’ai pris cette mauvaise habitude de parler la bouche pleine depuis que je traine avec Dodo. C’est un Pokémon donc les bonnes manières et elle… ‘Fin tu l’as vu quoi

Arakdo lui jeta un regard furibond, auquel sa dresseuse répondit par un qui disait « bha quoi, c’est vrai non ? ». Son Pokémon ne trouva rien à redire. L’échange n’avait duré qu’une poignée de secondes.

- Si tu n’as pas compris ce que j’ai dit, je peux le répéter si tu veux ! Ajouta-t-elle avec un petit rire d'excuses.


Dodo l'Arakdo qui dort sur le dos
(Je suis à Suicune juste parce que j'ai des lunettes)
ドドレミ~ハソル~ラシドド~

MessageSujet: Re: Nom d'un Évoli ○ Elena Duval Sam 13 Aoû - 11:16 Revenir en haut Aller en bas
Raikou
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 335 Date d'inscription : 08/07/2016

DC : Agnès Léopold Année : 3ème année

Capsules : 27 Niveau : 27


Cela se voit !

Je suis vraiment désolée pour Aline, mais je n’avais pas pu m’empêcher de rire devant sa pose de… détermination ? C’était sans doute cela. Mince, je me retrouvais en elle alors que j’ai commencé mon voyage initiatique il y a deux ans ! Est-ce que j’ai vraiment changé ? Oh, de beaucoup sans doute. Je n’avais plus les mêmes objectifs, mais je pense que je suis restée fidèle à mes idées.

Je caressais Opala avant d’entendre le bruit d’un paquet de gâteau qu’on ouvrait. Je crois qu’elle a raison, quand elle disait que son Arakdo était très rapide pour la nourriture. C’est simple, je l’ai même pas vu monter. Ou alors, il utilisait l’attaque Vive-attaque pour parvenir à ses fins. Cela me semblait assez crédible, mes petits pokémons connaissaient tous cette attaque et en abusait tellement. D’ailleurs, ils s’étaient tous ramenés avec leurs plus beau sourire. Même Norlia, non mais, ils vont me faire passer pour une dresseuse qui ne leur donnait pas à manger alors que la plupart sont des ventres sur pattes !

Je recommençais à rire devant la communication assez drôle d’Aline. Je crois que j’avais compris l’essentiel, d’ailleurs, elle s’excusa vite de ce qu’elle appelait “ses mauvaises manières”. J’haussais mes épaules. On était à l’école, pas dans un restaurant cinq étoiles, mais certains de mes pokémons ne furent pas cet avis. Opala se retourna dans mes bras, tournant le dos à Aline et Balgar fit de même, malgré le fait qu’il soit au sol. Pour mon Evoli, j’ai cru comprendre qu’elle avait été domestiqué par des personnes de la haute, ce qui expliquait ce type de comportement, mais j’avais capturé Balgar à l’état sauvage. Sans doute l’influence d’Opala qui pouvait expliquer ses agissements.

Certains pokémons sont plus maniérés que des humains ! La preuve en image !” J’éclatais de rire avant de reprendre mon souffle “Je n’ai pas très faim, mais je sens que mes pokémons voudraient bien goûter. Par contre, tu risques de ne plus avoir de gâteau alors si tu veux garder quelques réserves, tu n’es pas obligé de leur en donner.

La plupart des Evolis, ainsi que Tannir et Klaphis, commencèrent à se plaindre. C’est que jouer à Chacripan, cela creusait l’estomac et il était bien normal de le remplir. Ils utilisèrent leurs regards le plus mignon et s’approchait d’Aline en frottant le bout de leurs pattes sur sa jambe. Je riais de nouveau, j’avais oublié leurs talents de comédiens. Si moi j’arrivais à leur dire non sans problème, les autres humains, en général, avait un peu de mal à refuser quoi que ce soit devant tant de mignonitude (ce mot n’existe pas).

Hep hep hep ! Doucement les gloutons. N’oubliez pas que j’ai des gâteaux dans ma chambre aussi, alors vous ne risquez pas de mourir de faim. Si Aline ne veut pas, c’est son choix alors on évite de l’influencer.

Vous imaginez bien que je suis vraiment obliger des les planquer dans ma chambre pour ne pas qu’ils mangent toutes les réserves. Heureusement que mon seul pokémon de type Psy est Balgar, le plus raisonnable de tous, sinon je serais ruinée.

Derrière tout ça, une petite scène absolument attendrissante se passait. Illuqi, mon petit Evoli craintif, ne s’était pas approché d’Aline. Complètement tétanisée, il ne savait plus quoi faire. Lui aussi voulait manger, mais il n’osait pas s’approcher pour quémander. Il s’était alors recroqueviller, tout tremblant jusqu’à ce que Norlia l’attrape par la nuque et le transporte juste à côté de moi, avant de procéder à un petit nettoyage à coup de langue, ce qui calma tout de suite le petit Evoli. Je souriais tendrement. Et dire qu’Illuqi n’était même pas son bébé.






MessageSujet: Re: Nom d'un Évoli ○ Elena Duval Sam 13 Aoû - 15:50 Revenir en haut Aller en bas
Suicune
Voir le profil de l'utilisateur http://akari-chan.ek.la


avatar
Messages : 255 Date d'inscription : 02/08/2016

DC : None Année : Première

Capsules : 189 Niveau : 12


Nom d'un Évoli ! ○ Avec Elena Duval

Aline ne put s’empêcher de rigoler devant la réaction des Pokémon d’Elena. Jamais elle n’avait imaginé que certains puissent être aussi snobs au vu de leur maitresse ! Si Dodo avait été comme ça, il lui était difficile d’imaginer comment la cohabitation aurait pu se faire…

- Ne t’inquiète pas ! Affirma la Suicune, la bouche bien vide cette fois-ci. Ne sous-estime pas ma réserve de gâteaux : entre Arakdo et moi, je t’assure qu’il vaut mieux être bien équipé ! Puis ça me fait plaisir de partager.

La malheureuse n’avait même pas eu le temps de finir sa phrase qu’une troupe d’évolitions c’était déjà matérialisée à ses pieds, chacun jouant de son potentiel de mignonitude et de sa fourrure soyeuse pour arriver à ses faims. Aline était amusée et gênée par autant d’agitation : elle n’était pas habituée ! Elle commença à distribuer des gâteaux (« pas plus d’un chacun » « Il y’en aura pour tout le monde ne vous poussez pas ! »).

- Ils sont adorables ! Rigola-t-elle, débordée et pleine de poils. J’ose à peine imaginer comment tu fais à l’heure des repas après les entrainements.

Une fois que chacun eu sa pitance, ils s’éloignèrent un peu ce qui lui laissa l’occasion de respirer un peu et de se remettre de toute cette fluffitude. Dodo, qui était bien contente d’avoir pu rester perchée sur l’épaule de sa dresseuse pendant toute cette agitation, descendit sans se presser pour finir de grignoter son butin dans l’herbe. Maintenant que le calme était revenu, Aline remarqua que Norlia était restée près d’Elena et était occupée à faire la toilette d’un petit Évoli. Elle s’approcha, et, tendant le paquet, leur demanda poliment si ils en voulaient aussi. Peut-être étaient-ils juste timides ?

Curieuse, elle se mit plus près d’Elena, et de façon à ce que les évolis ne l’entendent pas, lui posa la question :

- Je ne me souviens plus, c’est son petit celui-là ? J’avoue m’être un peu perdue, il se ressemble tous tellement…

À peine peut-elle finit de parler qu’elle ne put retenir un cri de surprise : sans qu’elle la remarque, Dodo s’était éloignée du groupe et était montée sur l’épaule d’Elena, sans doute à la recherche d’attention ou d’un peu de nourriture. Voyant que sa dresseuse l’avait remarquée, elle poussa un « Dodo, Arakdo ! » plein de joie. Embarrassée et à court de gâteaux, elle récupéra le Pokémon en ajoutant un «Voyons, Arakdo » un peu gêné.

- Désolé, elle doit vouloir qu’on fasse attention à elle. Ou alors, elle doit commencer à fatiguer. Ou les deux. Quand il s’agit de dormir ou gratter de quoi se remplir l’estomac, j’ai l’impression que les Pokémons sont aussi forts que nous, voire plus ! Sans parler de Goinfrex ou de Ronflex, bien sûr. Eux, ils sont hors-compétition quand on parle de ça !

Elle tapota affectueusement Dodo, qui était visiblement aux anges d’avoir autant de nouveaux compagnons de jeu… L’indifférence de certains Évolis à son égard ne semblait pas l’avoir dérangée outre mesure, comme elle n’était pas généralisée… Cette dernière semblait d’ailleurs déjà prête à fureter ailleurs, notamment du côté de l’Aquali et de son compagnon, même si Aline commençait à la sentir un peu fatiguée.


Dodo l'Arakdo qui dort sur le dos
(Je suis à Suicune juste parce que j'ai des lunettes)
ドドレミ~ハソル~ラシドド~

MessageSujet: Re: Nom d'un Évoli ○ Elena Duval Sam 13 Aoû - 17:38 Revenir en haut Aller en bas
Raikou
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 335 Date d'inscription : 08/07/2016

DC : Agnès Léopold Année : 3ème année

Capsules : 27 Niveau : 27


Je regardais Aline commencer à distribuer des gâteaux, cette dernière ayant insisté pour partager avec tous mes pokémons. Je ne sais pas comment était sa réserve de biscuit, mais j’étais certaines qu’elle n’aurait plus grand-chose à la fin. Je finis par hausser les épaules à sa remarque.

Je ne fais plus trop attention, puis mes parents étaient éleveurs. J’ai l’habitude de donner à manger à beaucoup de pokémons.

En plus, c’est vrai. Même si c’est beaucoup plus simple de s’occuper que d’un ou de deux pokémons, il était hors de question que je fasse de préférence. C’était tout le monde ou rien. Et même s’ils pouvaient paraître envahissant, voir autant de boule adorable manger avec bonheur était un spectacle impossible à inégalé. D’ailleurs, c’était adorable, ils commençaient tous à bailler et à s’allonger dans l’herbe pour débuter une petite sieste. Jouer à Chacripan et manger, cela avait le don de leur faire piquer un petit somme.

Aline s'intéressa aussitôt à Norlia et à Illuqi, qui s’était légèrement mis à l’écart, en leur proposant un biscuit. Le petit Evoli n’osait pas s’approcher, mais sa maman adoptive la poussait du bout du museau pour qu’il aille chercher un petit gâteau. C’est donc en tremblant qu’il s’approcha, attrapa une friandise et revint vite entre les pattes de l’Aquali en dégustant sa part comme un bienheureux. Norlia, elle, refusa par pur politesse, comme moi. Je l’ai déjà dit, au niveau du caractère, c’était celle qui me ressemblait le plus.

Je m’apprêtais à lui répondre lorsqu’Aline s’arrêta et lâcha un petit cri de surprise. Intriguée, je regardais ce qui la perturbait et je lâchais un rire. J’avais un Arakdo sur mon épaule ! Comment il avait fait pour monter sans que je le remarque ? Enfin, j’aurais dû m’en douter. Opala lui avait littéralement crié dessus, gonflé qu’on monte sur SA dresseuse. Heureusement, l’Evoli se calma bien vite quand Dodo retourna auprès de sa propriétaire

M’en parle pas ! En élevage, on a remarqué que la première source de motivation pour la plupart des pokémons étaient la nourriture. D’ailleurs, un pokémon sauvage affamé est extrêmement dangereux, j’en ai déjà fait les frais une fois.

Le mythe du ronflex n’était plus à prouver pour ma part. Quelle aventure ce jour-là, mais j’aimerais éviter de le refaire si possible. Pour en revenir à Dodo, je pouvais comprendre qu’elle se sent un peu noyé parmi tous ses évolis et qu’elle pouvait avoir l’impression que sa dresseuse ne faisait plus attention à elle. C’était même un comportement typique d’un starter quand il était encore seul. D’ailleurs, l’Arakdo se lança à la conquête de Norlia et d’Illuqi. Si Norlia l'accueillit avec un joli sourire d’Aquali, l’Evoli  flippait un peu. Il avait fait face à trop de nouvelle chose et trop de stress, le pauvre petit commença à pleurer de nouveau, malgré sa maman adoptive qui tentait de le calmer.

Je m'agenouillais à côté de Dodo, pour le rassurer un peu, tout en gardant Opala dans mes bras (sinon, elle piquerait une crise mémorable).

Ne le prends pas mal Dodo. Il est craintif et demander un gâteau à ta dresseuse était un gros effort pour lui. Il est juste fatigué, il vaut mieux le laisser tranquille pour le moment.

D’ailleurs, ils étaient tous un peu crevé, vu qu’ils faisaient beau, je pense qu’ils avaient élu leurs siestes à cet endroit là. Les déplacer me prendrait bien trop de temps et d’énergie puis le coin était sympa. Je me relevais et m’adressa à Aline

Pour te répondre, Illuqi n’est pas le bébé de Norlia, mais elle fait comme si c’était le cas. Tu as dû remarquer qu’il est très timide et ça s’explique d’une manière très simple. Quand  je l’ai trouvé, il avait une patte blessée et il sortait d’un drôle de laboratoire qui allait être englouti par les flammes. Après l’avoir porté au centre pokémon le plus proche, il s’avère que les blessures retrouvées sur lui était d’origine humaine. On ne sait pas trop ce qui lui est arrivée, mais il va beaucoup mieux depuis que tout le monde s’occupe de lui.

Balgar commença alors à faire mine de chasser le petit Arakdo. Même si le pokémon psy n’était pas très attaché à l’Evoli, il se considérait comme le surveillant et n’aimait pas l’intrusion du pokémon inconnu. J’interpellais gentiment mon pokémon qui revint près de ma jambe.

Mes pokémons ont besoin de se reposer. Le tien aussi on dirait. Il a vécu beaucoup d’émotion avec tous ces évolis qui l’entouraient et qui lui en a fait voir de toutes les couleurs !






MessageSujet: Re: Nom d'un Évoli ○ Elena Duval Dim 14 Aoû - 19:02 Revenir en haut Aller en bas
Suicune
Voir le profil de l'utilisateur http://akari-chan.ek.la


avatar
Messages : 255 Date d'inscription : 02/08/2016

DC : None Année : Première

Capsules : 189 Niveau : 12


Nom d'un Évoli ! ○ Avec Elena Duval

Dodo avait d’abord semblée vexée par ce rejet ; mais dès qu’Elena lui en eu expliqué les raisons, une petite caresse en rime, tout fut oublié. Elle adressa un « Dodo » amical à Opala avant de retourner jalousement sur le pull de sa dresseuse.

- Mon Dieu ! Réagit Aline en portant les deux mains à son visage lorsque la Raikou eut terminé d’expliquer les raisons de la timidité de l’Évoli qu’elle tenait dans ses bras. Pauvre petite chose ! Il a eu de la chance de tomber sur une famille aussi aimante que vous après une telle mésaventure. Qui sait ce qui aurait pu lui arriver sinon.

Il y eut un bref moment de silence, pendant lequel quelques images pas très réjouissantes flottèrent dans son esprit.  Elle espéra qu’il n’en soit pas de même pour Elena – ce fut d’ailleurs elle qui reprit la parole. À juste titre d’ailleurs, puisqu’Arakdo était en train de piquer un somme sur son épaule. C’est vrai qu’elle avait trouvé son sac pour dormir, à la base !

- Oui c’est sûr, que d’aventures pour elles aujourd’hui ! Cela ne lui était jamais arrivé jusque-là, je pense qu’elle gardera un bon souvenir de cette journée.

Elle jeta un regard à son Pokémon assoupi, et ajouta, avec un sourire :

- Moi, en tous cas, ce sera le cas. On se revoit bientôt j’espère ?

Ces paroles étaient prononcées avec sincérité. Elle avait passé un excellent moment et appris tant de choses, qu’elle aurait trouvé dommage de ne pas le revoir. Même si dans quelques temps, toutes les deux auraient sûrement beaucoup de travail.

Aline était contente d’avoir fait une nouvelle rencontre. Lorsque les au-revoir furent terminés, la Suicune reprit la direction des dortoirs – sans rien oublier cette fois-ci. L’air avait commencé à se rafraîchir… Quand on s’amuse, on ne voit décidément pas le temps passer !  Elle avait enlevé Dodo de son épaule pour la poser dans l’écharpe qui se trouvait sur son sac à bandoulière – cette dernière n’avait même pas esquissé l’ombre d’un mouvement pendant la manœuvre. Tout ce qui lui restait à espérer, c’était qu’elle soit suffisamment fatiguée pour dormir encore ce soir, sans quoi elle allait sûrement déranger Loupiotte, ce qui ne serait pas sans déranger Éléonore.

Arrivée dans sa chambre, elle déposa Arakdo sur son lit, se coucha à côté d’elle et s’endormit sans même s’en rendre compte pour une sieste bien méritée. Après tout, avec tous ces Évolis, il y avait de quoi être fatiguée ! Il en fallait bien du courage pour être éleveur… Peut-être qu’elle serait comme ça, dans quelques années, avec autant de Pokémons. Rien que d’y penser, ça lui faisait tout drôle.


hrp : C'est tout pour moi~ Rideau !


Dodo l'Arakdo qui dort sur le dos
(Je suis à Suicune juste parce que j'ai des lunettes)
ドドレミ~ハソル~ラシドド~

MessageSujet: Re: Nom d'un Évoli ○ Elena Duval Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Nom d'un Évoli ○ Elena Duval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Agréable compagnie [ Elena ]
» EDITO de Frantz Duval : Si nos chefs savaient...
» L'Atelier d'Elena
» Ce que je veux ? [PV Elena] TERMINER
» Chacun a en lui son petit monstre à nourrir [PV Elena]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ilebrume. :: Le domaine de Gardésia :: Les Extérieurs-
Sauter vers: