Gardésia, ce nom raisonne à vos oreilles. Vous venez de recevoir votre formulaire d'inscription. Vous êtes accepté ! La rentrée prochaine s'annonce prometteuse. Vous intégrez la nouvelle école du grand Zéphir Papinus. Il paraît qu'il a déjà rencontré des Pokémons Légendaires...Il paraît aussi qu'il a réussi à s'entourer des meilleurs dresseurs et coordinateurs pour enseigner les élèves, vous enseigner. Le ferry, qui vous emmène sur la mystérieuse Ile Brume, se situe à Irisia, au sud de Jotho. Il faudra donc bien vous préparer avant d'embarquer pour une année entière à Gardésia. Et ce n'est que le début ! Cinq années de formation intense vous attendent. Une nouvelle vie, des Pokémons, des nouveaux amis...Préparez-vous à passer les meilleures années de votre vie ! Bienvenue à Gardésia.
Règlement Contexte
Groupes Bottin
FAQ Partenariats
Tops Sites



La suite des prédéfinis...
Le forum est l'entière propriété intellectuelle de ses administrateurs. Tout plagiat est strictement interdit. L'idée d'école Pokémon étant libre, nous veillerons sur les textes, le design/codage et les prédéfinis.
Optimisé sous .



 

Partagez|

Concours #1 - VOTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelle participation de concours préfères-tu ?
Elena Duval
67%
 67% [ 4 ]
Basile Nexus
0%
 0% [ 0 ]
Aline Loisel
33%
 33% [ 2 ]
Total des votes : 6
 

MessageSujet: Concours #1 - VOTE Mer 14 Sep - 15:21 Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur http://ilebrume.forumactif.org http://ilebrume.forumactif.org/ http://ilebrume.forumactif.org/ http://ilebrume.forumactif.org/


avatar
Messages : 492 Date d'inscription : 23/07/2015

DC : Non Crédit(s) : luciole Année : Aucune

Capsules : 487 Niveau : 100






Oyé, oyé ! C'est l'heure du vote pour le premier concours de Coordination. (me tapez pas par pitié je suis terriblement en retard mais je suis enfin rentrée de vacances) Voici les trois participations que nous avons reçu. A vous de voter pour votre préférée ! Vous avez 15 jours

Les participations sont à la suite, une réponse pour chaque membre.
MessageSujet: Re: Concours #1 - VOTE Mer 14 Sep - 15:21 Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur http://ilebrume.forumactif.org http://ilebrume.forumactif.org/ http://ilebrume.forumactif.org/ http://ilebrume.forumactif.org/


avatar
Messages : 492 Date d'inscription : 23/07/2015

DC : Non Crédit(s) : luciole Année : Aucune

Capsules : 487 Niveau : 100


Elena Duval




Norlia (Aquali ) ♀

   Talent : Absorb Eau
   Nature : Timide
   
PV : 103 Attaque : 34 Défense : 36
   Att Sp : 62 Def Sp :54   Vitesse : 41

   Mon premier pokémon. Je l’ai reçu à la pension de mes parents alors qu’elle n’était qu’encore qu’un oeuf.

   C’est une excellente combattante et une compétitrice fair-play. Calme, gentille, douce, compréhensive, je dirais que, de toute mon équipe, c’est probablement elle qui me ressemble le plus. On est très complice.

   Norlia est la maman de Panlia, Gally et Saserrion. Même s’ils ont maintenant beaucoup d’expérience, elle s’en occupe comme une vraie mère poule. Elle a également pris sous son aile le petit Illuqi et s’en occupe comme si c’était sa progéniture. De manière générale, cette Aquali aime beaucoup aider les autres pokémons, peu importe de quelle façon.  Elle est beaucoup attachée à son compagnon, Tannir et c’est plus que réciproque.

   Grâce à elle, j’ai gagné mon premier badge.

   Attaque :
   *Charge
   *Mimi-Queue
   *Coup D'Main
   *Rugissement
   *Jet De Sable
   *Regard Touchant
   *Météore
   *Vive-Attaque
   *Pistolet A O
   *Vibraqua
   *Onde Boréale
   *Anneau Hydro

   

   “On va faire des ... bulles !”

   Olala, ça va être amusant ! Le premier concours de l’académie et je venais d’envoyer ma candidature. Bon… Un peu de sérieux. On prend une grande inspiration, puis on expire.

   “ON VA PARTICIPER NOTRE PREMIER CONCOURS !

   Sérieusement, comment vous voulez que mon équipe et moi ne soyons pas excités comme des Voltalis ? Impossible ! Tout bonnement impossible ! C’est pour ce genre d’événement que je suis venus à Gardésia, vous ne pouvez pas me dire de me calmer. Devant mes pokémons qui étaient devenus survolté à l’idée de faire le concours, je rétablis le calme pour expliquer quelques petits détails.

   “Un seul pokémon peut participer à ce concours et pour cette première fois, je trouve que c’est normal de la dédier à mon tout premier pokémon : Norlia. On va faire des … bulles !” Je sentais que Balgar et Opala étaient  un peu frustrés, mais globablement, tous soutenaient ma décision. “Cependant, on ne fait pas un concours seul. Nous allons avoir besoin de tous votre soutien et de votre imagination pour donner le meilleur de nous-même. Même pendant les duels, vous étiez toujours présent pour encourager vos camarades. Vous devez faire pareil. Je peux compter sur vous ?

   Un petit cri d’encouragement général. Cela faisait tout de même plaisir d’être aussi bien entouré. Suite à cet engouement, ma Aquali s’approcha de moi, me léchouilla la main quand je lui donnais une caresse. Je la sentais toute excitée, c’était notre tout premier concours !

   “N’oublions pas, l’important, c’est de participer ! Et croyez-moi que, si on n’est pas sûr d’être sur le podium, on ne risque pas de nous oublier !

   

   “Il va falloir être un peu plus… original.”

   Hop hop hop, tous en extérieur. Dans un premier temps, je demandais à Norlia de me faire toute sa panoplie d’attaque. Et croyez-moi qu’à son niveau, elle en avait pas mal à son actif. Impossible de tous les sortir, il va falloir que je sélectionne. Cependant, attention de ne pas tomber dans le mauvais travers. Sélectionner les attaques les plus belles artistiquement parlant n’était pas forcément une bonne option. Il fallait que cela s’enchaîne bien. Autre point important, même si la prestation du pokémon comptait beaucoup, j’avais vu lors d’une émission que la participation du dresseur était également important. Il va falloir que je me bouge un petit peu. Pfiou, tant de paramètre à remplir, c’était un vrai casse-tête. Cependant, si on se donne un peu de peine pour combiner tous ces éléments, cela allait donner des résultats plus que magnifiques. Concentrons-nous un peu.

   “D’accord… D’accord. Vibraqua me donne quelques idées… Pistolet A O aussi. Onde Boréale est juste une attaque magnifique. Météore ? Pourquoi pas. Vive-attaque ça peut servir… Si on arrive à caser tout ça, ce sera déjà pas mal. Bon. On fait une pause ! On reprend demain et on réfléchit à fond aujourd’hui !

   J’appelle cette étape le “retournage de cerveau”. On déballe toutes les idées, on essaye de les associer puis on les essaye le lendemain. Le rythme était pour le moment calme. Ce serait dommage que ma championne arrive complètement exténuée sur la scène. C’est qu’un concours pokémon, on fait cela pour s’amuser, pas pour être crevé à la fin de la journée comme d’autres pokémons que j’avais pu voir en rentrant dans ma chambre.

   Evidemment, vous le savez tous, la théorie ne correspondait pas toujours à la pratique. Si dans ma tête, j’avais imaginée un truc de fou, la réalité m’avait mis une bonne grosse claque pour me faire revenir sur terre. Une ? Deux plutôt. Vous voulez savoir comment ? Une réplique.

   “Aoutch !

   Et Boum, je me suis viandée, mais comme un Tadmorv. C’était très violent quand on ne s’y attendait pas, mon souffle s’était même coupé un instant. Heureusement, plus de peur que de mal, mais il fallait revoir les ambitions à la baisse. Ou du moins, certains enchaînements. Entouré de mes petites bestioles légèrement inquiètes, je me relevais en les rassurant avec quelques mots doux, avant d’activer la machine à réfléchir.

   “Bon… C’était peut-être pas une siiiiii bonne idée. Oula, attention !” Je m'interromps un instant, les yeux rivés sur la scène avant d’afficher un grand sourire  “Mais oui ! Il ne faut pas marcher ! Norlia, on recommence. Il y a pas que les pokémons qui s’entraînent !

   Nope et sans vouloir vous raconter la fin, quelques bleus se sont formés et je les ai gardés pendant plusieurs jours. Pour la simple et bonne raison et que j’ai encaissé plusieurs chutes dans les jours qui suivent. Cependant, je vous rappelle que les concours, ce n’est pas QUE des attaques. C’est aussi un peu de danse. Et pour le rythme, je pouvais compter sur Balgar.

   “On a les pas, maintenant, il faut qu’on les exécute ensemble. Prête Norlia ?

   L’Aquali répondit positivement avant que l’on commence à faire nos enchaînements. Et un et deux et un et deux… Mon Mentali commença à s’énerver et à juste titre… On n’était pas du tout ensemble. Ah ah, les chorégraphies, c’est beaucoup plus compliqué à réaliser qu’on pourrait le croire. Mais qu’est-ce que c’était drôle ! J’ai ri mais tellement de fois, que j’ai dû consoler mon pauvre Mentali qui commençait à jeter l’éponge. Rassurez-vous, le pokémon de type psy a vu ses efforts récompensés et je lui ai donné un bon petit bain chaud. Il en avait bien besoin.

   Parfaite transition pour parler de la préparation de ma Aquali. Parce que oui, qui dit concours, dit qu’il faut être sous son meilleur jour que ce soit pour l’humain et le pokémon. Alors, tous les soirs, séances de brossages pour mon pokémon et entretien de mon corps pour moi. Et le choix des tenues. La galère. Autant, Norlia était naturellement magnifique, mais moi, c’était une toute autre histoire. Sous les yeux affutés d’Opala, j’essayais diverse tenues que j’avais dans ma garde robe et aucune ne lui plaisait.

   “Et bien… Il va falloir être un peu plus… original.” Trois évolis s’approchèrent de nous en pleines séances de déshabillage “Ca sert à rien d’habiller votre maman, elle est déjà belle.

   Vous savez, je suis plutôt manuelle et dès que j’ai voulu faire des concours, j’ai directement demandé à mes parents d’apprendre à coudre. Une petite descente à Irisia pour acheter le matériel nécessaire et je débute la création de mon costume. Entre nous, c’est ce qui me prenait le plus de temps.

   Je dois vous avouer que, si le rythme de travail de début était plutôt cool, il y avait un véritable pic d’activité une bonne semaine avant le concours. Le stress ! Il y a les réussites, les moments de doutes, les échecs et enfin, on voit qu’on ne peut plus se perfectionner et on est vraiment fier de nous. Plus qu’à faire le concours.

   

   “Allons-y Norlia !”

   Tintintin ! C’est le grand jour ! Et quelle journée. Toute l’école s’est donné rendez-vous ! C’est super génial d’avoir un public aussi grand pour une première fois. J’étais tellement excitée de passer, mais malheureusement, ce n’était pas moi la première. La direction demandait à une Raikou survoltée d’attendre ? Ils n’avaient peur de rien, mais pas le choix.

   Alors que chaque coordinateur (on pouvait employer ce terme-là dans les circonstances actuelles) débutait les premières préparations, je me retrouvais un moment seul avec Norlia qui avait hâte de montrer ce qu’elle sait faire. Je lui administrais alors quelques poudres de brillances qui s’accordaient parfaitement à son pelage, le faisant briller. C’était désormais une belle étoile.

   “Bon, je m’habille.
   
Tenue:
 

   Ajouté à des petites ballerines de couleur bleue claire, j’étais en parfait accord avec mon pokémon. Une fois en costume de scène, je posais mon front contre celui de mon Aquali. Tous mes compagnons étaient hors de leurs pokéballs et je pouvais entendre leurs petits coeurs s’agiter dans leurs petites poitrines. Les premières fois n’étaient jamais faciles, mais on était à l’école, on avait le droit de se tromper. Alors,  prendre ce premier concours avec amusement.

   “Nous appelons la prochaine concurrente : Elena Duval.
   -C’est à nous ! Allons-y Norlia.

   C’est avec un sourire radieux que je me présentais au public. Par Arceus, j’allais presque pleurer. Je sais que cette foule ne m’attendait pas spécialement moi ou mon pokémon, mais voir autant de gens, cela me donnait un grand coup d’émotion. J'essuyais ma petite larme de joie et regardais Norlia avec un sourire complice. Impossible de décevoir tout ce beau monde ! Music Maestro !

   

   Je me présentais face à Norlia et je commençais à faire claquer les doigts de ma main droite, en rythme avec la musique, bougeant la tête de droite à gauche. Les plus attentifs remarqueront que la queue de l’Aquali tapait doucement le sol, à mon rythme, bougeant également son visage de droite à gauche. Puis, on commença à marcher sur place, nous déplaçant peu à peu vers le public et l’on se retrouva également côte à côte.

   “Un petit Vibraqua ?

   Le pokémon créa trois magnifiques cercles d’eau et  vide en leur centre. Ces anneaux d’eau s’éloignaient avec une petite vitesse vers les tribunes situées en hauteur.  Je venais de faire un signe de la tête et Norlia utilisa alors l’attaque Météore. Les multiples étoiles allaient beaucoup plus vites que Vibraqua et ils passèrent tous par les trois anneaux, avant de venir s’exploser en fine étincelle juste devant le public. Là, on pouvait avoir l’impression qu’elle le faisait plutôt facilement, mais une telle précision demandait en vérité beaucoup de travail.

   Vous avez remarqué ? Les anneaux créés par le Vibraqua continuait d’avancer et si je ne faisais rien, ils allaient arroser le public. Point d’inquiétude, tout était sous contrôle. On avait même le temps de faire un tour sur nous-même dans un geste élégant et en parfaite synchronisation.

   “Onde Boréale !

   Un faisceau de couleur arc-en-ciel sortait alors de sa bouche et se dirigea vers les anneaux, les traversant en plein centre avant de disparaître dans les cieux. A ma grande surprise, j’entendis quelques applaudissements devant la démonstration. Attendez ! Ce n’était pas encore le grand final. Soyez patient !

   Les plus malins se rappelleront que Onde Boréale est de type glace. Après quelques secondes, l’eau commença à se congeler. Les anneaux d’eau se transformèrent en anneau glacé qui tombèrent un peu lourdement vers le sol. Alors là, je vous conseille de vous accrocher, ça va aller très vite. Norlia utilisa l’attaque Vive-Attaque combiné à un Pistolet A O. Durant sa folle course, elle créa une ligne d’eau droite, sans glisser dessus grâce à ses pattes bien adaptées à la situation. Puis, une fois qu’elle fut sous les anneaux, elle sauta gracieusement et les traversa une fois de plus en leur centre.

   Avec élégance, elle effectua un salto arrière et lança une nouvelle fois une onde boréale réduisant les anneaux en neige blanche mais congelant aussi la piste d’eau qu’elle venait de créer. Je me lançais donc sur cette patinoire improvisée, me laissant glisser tranquillement sous  la neige après avoir pris un peu de recul. Je ne vous cache pas qu’il faisait un peu froid, mais, qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour les yeux du public. Timing parfait, j’arrivais pile sur le bon emplacement pour rattraper Norlia dans mes bras, sous une poussière de neige qui faisait briller son pelage étincelant. J’espère que les gens étaient un peu loin, parce que j’avais toujours du mal à cacher qu’elle pesait un petit peu son poids.

   Je la laissais descendre et on effectua toutes les deux un pas à gauche, un pas en arrière puis un pas en avant suivi d’un nouveau petit tourbillon sur nous-même avant de faire la salutation. Malheureusement pour moi, j’avais légèrement glissé sur un morceau de neige et je me retrouvais complètement décalé par rapport à Norlia. Bon… On verra bien hein !

   “On a réussi Norlia !

   Bien évidemment, je ne criais pas trop vite victoire, mais en rentrant dans les coulisses, je n’avais pas pu m’empêcher d’attraper le pokémon dans mes bras et de le serrer contre moi, me mettant des paillettes un peu partout sur mon costume. On avait fait notre premier concours pokémon ! Tout notre entraînement avait donné leurs fruits et on pouvait en être fière ! Ces quelques minutes passées sur la scène était tout bonnement formidable !

   Honnêtement, peu importe si je gagne ou si je perds. Là, tout de suite, je suis prête à pleurer de joie. D’ailleurs, certains concurrents s’étaient inquiétés en me voyant avec le visage rouge et les larmes au bord des yeux. C’était de la joie. Juste de la joie.
MessageSujet: Re: Concours #1 - VOTE Mer 14 Sep - 15:22 Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur http://ilebrume.forumactif.org http://ilebrume.forumactif.org/ http://ilebrume.forumactif.org/ http://ilebrume.forumactif.org/


avatar
Messages : 492 Date d'inscription : 23/07/2015

DC : Non Crédit(s) : luciole Année : Aucune

Capsules : 487 Niveau : 100


Basile Nexus



Basile & Sonistrelle

"Concours de Coordination #1"
Le premier concours de Coordination...non pas que cette activité intéressait réellement le jeune Basile, les courbettes, la danse, les costumes...mais ce qui poussa l'Entei à s'inscrire pour cette activité c'est ses relations avec sa Sonistrelle. Le Pokémon chauve-souris commençait vraiment à avoir confiance en son jeune maître et la relation qu'il tissait avec elle ressemblait de plus en plus à une relation fort fusionnelle. Rhéa aimait rester dans les bras de Basile ou surveiller ses moindres faits et gestes quand il s'afairait dans la chambre du haut de l'armoire. Son regard pénétrant avait tôt fait de perturber Basile. Mais il avait appris à déceler les messages qu'elle lui adresser sans paroles.

Il fallait donc trouver un costume - par pitié pas un truc moulant ! - et travailler sur la combinaison d'attaque du jeune Pokémon. A son niveau, Sonistrelle ne pouvait pas se vanter d'avoir beaucoup de choix. Elle n'avait appris que les bases du combat et se contentait de ça. Donc au delà des attaques, il fallait aussi trouver une chorégraphie époustouflante pour se faire un minimum remarquer par le jury. Assis à son bureau, mâchouillant un stylo, Basile regardait le mur, les yeux dans le vague. La technologie, ça il connaissait. Il pouvait peut être combiner les deux ! Essayait de trouver un costume qui lui permettrait de s'élever dans l'air quelques secondes pour accompagner Rhéa dans ses mouvements. Une idée lui vint soudain. Basile était plutôt doué en roller. Trouver un tremplin pouvait se faire avec le club Parkour...il suffirait de jouer avec ça. Quand à Rhéa, trouver des mouvements gracieux pour le Pokémon ne semblait pas trop difficile. La femelle avait ça dans le sang.

Le jour J. Après des heures d'entraînement et une complicité plus que renforcée, les deux protagonistes attendaient patiemment dans une arrière scène. Le stade était rempli d'élèves. La tension se sentait dans les regards, les gestes et les paroles de chaque participant. Certains plus que d'autres. Basile n'avait pas d'appréhension. Son but n'était pas de gagner, mais de montrer à Rhéa ce qu'elle était capable d'accomplir. Des applaudissements retentirent, ce qui fit légèrement vibrer le sol. Le Sonistrelle bougeait ses oreilles dans tous les sens, pas vraiment confiante. Basile le remarqua et il s'accroupie devant elle.

Rhéa. Tout va bien se passer. Ce n'est qu'un jeu. On entendait un sourire dans sa voix. On va faire comme à chaque répétition et on va s'amuser. Okay ?

Le Pokémon le regardait droit dans les yeux. Il semblait terriblement confiant. Comment pouvait-il l'être autant cet humain ? Mais si il est, c'est que ça allait bien se passer. Okay, allons-y. Rhéa s'envola d'un coup dans la pièce et lança un regard de défis à son maître. En fait, pourquoi ne pas viser la première place ! Basile fronça les sourcils, tout en affichant un petit sourire. Gagner ? Pourquoi pas...

Alors tu sembles motiver pour te défoncer. La voix de Basile était ferme, sans détour. Alors allons-y !

Basile Nexus et son Sonistrelle !!

La voix dû micro raisonna dans le stade et fit battre des mains le publique. Les Entei hurlaient à la victoire et les autres maisons se contentaient d'applaudir respectueusement. Rhéa sortie la première sur le scène, dans le vol caractéristique d'une chauve-souris, les ailes battant très vite. Elle s'avança jusqu'au milieu de la scène où un tremplin attendait. La musique, un phylarmonique dans un premier temps lent, s'arrêta doucement. D'un coup, les caisses résonnèrent et Basile apparut comme un éclair sur des rollers noir. Il était habillé d'une combinaison noire et violette ainsi que d'un casque aux allures futuristes. Comme un vent tempétueux, il s'élança vers le tremplin. Rhéa se positionna face à lui tout en prenant de l'altitude. Quand il arriva dessus, il donna une impulsion qui le fit s'élever dans l'air, Rhéa plongeant en piqué dans une attaque charge. Basile attérit au sol et s'accroupie pour laisser passer la Sonistrelle qui arrivait par derrière. Remontant dans un tourné sur lui même, l'Entei fit face à la foule. La musique lançait violons, timbales et violoncelles.

Rhéa, attaque ultrason.

Dans un silence musical, le Pokémon lança une attaque vers le ciel tout en tournant sur elle même. Quand elle eut fini, elle reprit son vol pour faire le tour des tribunes dans un mouvement rapide et gracieux. Une danse rythmée par la musique qui raisonnait de nouveau. Basile la suivait juste en dessous, tantôt en arrière, tantôt slalomant, tantôt en avant pour gagner plus de vitesse.

Rhéa, c'est maintenant ! Grincement !

Alors que Basile repartait en arrière dans une vitesse folle, il passa devant le Pokémon qui attaqua son maître. Quand l'attaque lui arriva, sans casque s'éclaira soudain et passa par toutes les couleurs. Un sourire, que personne ne remarqua, s'afficha fièrement sur le visage de l'adolescent. Il fit volte-face et se laissa rattraper par Rhéa qui volait à présent à ses côtés. Sa mine réjouit annonçait le plaisir qu'elle prenait dans cette représentation.

Maintenant, Rhéa le final. Chuchota Basile.

Il savait que son Pokémon avait entendu ces paroles. Elle prit de la vitesse, enroula ses ailes dans un tourbillon tout en montant un peu plus haut. Basile se positionna sur la trajectoire du tremplin. Il prit lui aussi de la vitesse pendant que la musique s'emballait dans un déluge de notes majestueuses. Quand elle fut suffisamment haut, Sonistrelle regarda Basile arriver sur le tremplin, elle se prépara donc à charger, comme à l'entraînement. Voilà qu'elle partait à toute vitesse sur le maître, bien en face. Basile arrivait, lui, sur son tremplin. Il donna l'impulsion, sauta et passa au-dessus de Rhéa qui venait d'arriver à son niveau. La musique se termina dans un grand fracas de timbale et de tambours. Le passage de Basile et Rhéa venait de se terminer.

Alors que le jeune garçon s'avança au milieu du stade, il fut rejoint par la Sonistrelle qui fonça contre sa poitrine, toute fière de ce spectacle. Il encaissa le choc dignement, presque pas une grimace, et souleva Rhéa pour la montrer aux publiques qui applaudissaient. Les voilà qui repartaient à présent vers les vestiaires. Basile était plutôt fière de leur prestation. Son travail sur le casque à ultrason qu'il avait créer avant d'arriver à Gardésia avait finalement servi à quelque chose. Un petit savant fou diront certains, un jeune prodige de la technologie pour d'autres. Dans tous les cas, en les voyant, Rhéa et Basile, se serrer l'un contre l'autre en arrivant aux vestiaires, on pouvait deja deviner que plus jamais ils ne se quitteraient...

© ASHLING POUR EPICODE


MessageSujet: Re: Concours #1 - VOTE Mer 14 Sep - 15:22 Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur http://ilebrume.forumactif.org http://ilebrume.forumactif.org/ http://ilebrume.forumactif.org/ http://ilebrume.forumactif.org/


avatar
Messages : 492 Date d'inscription : 23/07/2015

DC : Non Crédit(s) : luciole Année : Aucune

Capsules : 487 Niveau : 100


Aline Loisel



Premier concours à Gardésia

Comme d’habitude, les heures et les pages du calendrier étaient passées plus vite que ce qu’Aline avait pu envisager. Elle s’était inscrite bien à l’heure au concours Pokémon de l’Académie, mais ses préparatifs avaient pris du retard. C’était de sa faute : elle avait d’abord compté sur la sortie capture pour lui ramener du renfort. Étant rentrée bredouille, il ne lui restait plus qu’un Pokémon et un nombre insuffisant de semaines pour boucler tous les préparatifs nécessaires. Heureusement, Dodo comme sa dresseuse apprenaient vite et savaient retomber sur leurs pattes.

Ce n’était pas son style, pourtant la Suicune avait failli renoncer après s’être inscrite tête baissée. Foncer dans le premier Pokémon venu, c’était une chose… Se couvrir de ridicule devant l’école entière, une autre encore. Elle n’était qu’en première année ; son Pokémon ne connaissait même pas trois attaques : il fallait être réaliste. Après tout, elle ne serait sans doute pas la seule dont le nom serait appelé en vain sur scène !

Mais il en fut autrement. À la boutique de Gardésia, elle avait trouvé une CT Laser Glace qu’elle s’était empressée d’acquérir et d’enseigner à son Arakdo. Elles travaillèrent l’attaque comme seuls les héritiers du chien légendaire d’eau savent le faire, avec sérieux et l’aide de quelques manuels, ajoutant une énergie et une motivation qui n’avaient rien à envier à celle d’un Raikou ou d’un Entei. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, elle était suffisamment maîtrisée par les deux protagonistes pour qu’il soit possible d’envisager de s’en servir sans craindre un spectacle digne des moments les plus dramatiques de La reine des neiges.

Alors, on réfléchit aux costumes. Les idées ne venaient pas. Peut-être fallait-il d’abord réfléchir à la musique ?
On réfléchit donc à la musique – Aline était aussi féconde qu’une mamie ayant passé la ménopause. Diantre, elle était pourtant encore jeune ! Elle qui adorait les concours d’ordinaire ! Elle en avait avalé, des bouquins sur le sujet… Et tant de soirées passées a en regarder à la télé ! Tout chorégraphier soi-même, c’était autre chose, elle s’en rendait bien compte maintenant.

De son côté, indifférent comme à son habitude, le temps fit ce qu’il savait faire de mieux : il passa. Bon gré mal gré, notre amie trouva au moins de quoi meubler son passage sur scène, voire plus si affinités. Bientôt, il allait falloir passer pour le concours ! La réalisation frappa la jeune fille alors qu’elle était attablée à son bureau, feuilletant son journal. Non pas que reporter ses moindres faits et gestes soit dans ses habitudes : en général, c’était plutôt le contraire. Mais un soir, en entrant dans sa chambre, elle avait aperçu un livre qui ne s’y trouvait pas lorsqu’elle en était sortie. L’organisation du désordre, un manuel organisateur à l’attention de tous les gens désorganisés, indiquait la couverture. Elle n’avait aucune idée de comment il était arrivé là, et, personne n’étant venu le réclamer, elle avait décidé de s’en servir. Ça tombait à pic ! Aline et son sens des priorités étaient aussi chaotiques que l’herbe sur Terre est verte ; avec un peu d’organisation, gérer les préparatifs de son passage sur scène était devenu nettement moins compliqué.  Bref, voilà comment la dresseuse d’Arakdo en était venue à tenir un journal – retournons dans le présent maintenant, si vous le voulez bien.

Toujours installée au même endroit, Aline était occupée à tripoter les pages de son journal nerveusement. Demain, hormis quelques souvenirs, il serait tout ce qu’il resterait de son premier concours. Le dortoir était plongé dans un calme profond, comme on en observe seulement à la nuit tombée. Seuls quelques « dodos » étouffés produits par Dodo  dans son sommeil et le bruit du papier venaient troubler le silence ambiant. Après avoir humé l’odeur du papier, elle y jeta un dernier coup d’œil.

*

Jour #00
Après avoir galéré à chercher la musique et les costumes séparément, je me suis aperçue que la prestation devait être pensée comme un tout. C’est Dodo, en découvrant que ses croquettes n’étaient bonnes qui si elle les mangeait  ensemble et pas séparément, qui m’en a donné l’idée.

Jour 00
Aujourd’hui, j’ai trop dormi. Éléonore m’a sermonné parce que Dodo n’a pas été sage et a transformé notre dortoir en un véritable capharnaüm. Elena participe aussi à la compétition, et nous avons eu une discussion intéressante. J’ai hâte de voir ce qu’elle va faire !

Jour 00
Dodo est très rapide, surtout depuis qu’elle a appris vive attaque ! Ses déplacements sur l’eau sont mille fois plus gracieux et élégants que sur terre, où elle est plutôt gauche. C’est impressionnant ! Entre ça et la combinaison en écume et laser glace que je trouve plutôt intéressante, je pense pouvoir tenir quelque chose.

Jour 00
La confection et l’ajustement des costumes nous a pris toute la journée, mais nous y sommes arrivées ! Je me suis beaucoup piquée avec l’aiguille mais je suis plus motivée que jamais. Dodo m’a même aidée : avec ses petites pattes fines, elle est très agile pour les petites finitions simples…

Jour 00
La date butoir se rapproche, alors nous avons travaillé dur après les cours pour répéter notre chorégraphie. Les chutes de Dodo et mes maladresses sont nombreuses, mais nous pouvons y arriver !


*

Fatiguée, elle arrêta là sa lecture et alla rejoindre Dodo qui dormait déjà. Le stress n’aidant pas, il lui fallut plus d’une heure pour sombrer dans un lourd sommeil sans rêves.

Bip ! Bip ! Bip !

Aline donna plusieurs coups dans son réveil, sans parvenir à le faire taire pour autant. Après avoir cloué le bec au malotru, elle nettoya ses lunettes rapidement à l’aide de la manche de son pyjama avant de poser un pied parterre, non sans difficultés. Le concours, c’était aujourd’hui ! Elle enfila rapidement un gilet par-dessus son pyjama avant d’embarquer un Arakdo qui avait du mal à sortir de sa torpeur direction la cantine. Sans prendre la peine de chercher une quelconque tête familière, elle avala vite fait bien fait un petit déjeuner sommaire.

Elle avait la boule au ventre.

Elle remonta dans sa chambre, attrapa ce qu’il lui fallait pour se préparer au vol et se cloitra dans la salle de bain. Si Éléonore ou Célia s’étaient trouvé à un quelconque moment dans la pièce, elle ne leur avait même pas regardé la figure.

- Dodo ! S’exclama Dodo en se remplissant légèrement la baignoire pour s’y mettre à son aise.

Fébrilement, elle commença par se maquiller très légèrement le visage : juste de quoi cacher les restes de sa mauvaise nuit aux gens qui assisteraient à la représentation. Ensuite, elle enfila sa tenue : une robe serrée au niveau de la taille couleur corail, avec quelques volants et du tulle. Les manches étaient très simples : elles se contentaient de passer légèrement en dessous de l’épaule en laissant cette dernière dégagée, et étaient également en tulle. Elle finit le tout en enfilant de petites bottines marron. Faire ses cheveux, ce fut une autre histoire : il fallut mettre son petit nœud, arrivé à accrocher quelques perles. Mais le résultat était plutôt satisfaisant. Surtout, elle ne ressemblait pas à un arbre de Noël : c’était ce qui comptait ! Elle avait à la fois peur d’en avoir trop ou pas assez fait, malgré tout.

Voyant que sa maitresse en avait terminé, Dodo s’avança, prête à se laisser grimer. Elle ronchonna un peu lorsqu’elle se fit frictionner avec une serviette pour la sécher un peu. Aline avait essayé de ne pas en faire des tonnes : un petit chapeau et un petit nœud papillon résumaient l’intégralité du costume de Dodo. Cette dernière rayonnait : elle adorait être déguisée, et elle allait passer sur scène !

- Dodo ! La remercia-t-elle.

Fin prête, Aline vérifia l’heure : elle était un peu en avance. La connaissant, tout pouvait arriver ! Le duo se mit donc en route. En arrivant devant le stade, elle déglutit : il était déjà plein à craquer. Elle ignorait qu’il y avait autant d’élèves à Gardésia ! La jeune fille avait l’impression de marcher sur du coton ; tout semblait irréel. Même Dodo se faisait bien silencieuse, sagement posée sur l’épaule de sa dresseuse. Dans les coulisses, elle se fit toute petite et attendit qu’on l’appelle en jetant un œil distrait à ce qui se faisait sur scène, espérant entrapercevoir ou entendre le nom d’Elena.  Elle n’avait envie de parler à personne, mais elle était bien curieuse de voir la performance de son aînée. Peut-être que s’intéresser à l’organisation des passages l’aurait aidé dans sa démarche… Enfin, elle avait d’autres soucis actuellement.

Le nœud dans son estomac était remonté pour s’emmêler dans ses cordes vocales.

- Et maintenant, veuillez accueillir Aline Loisel, en première année chez les Suicune ainsi que son Arakdo !

C’était l’heure. Elle prit une grande respiration et monta sur scène, adressant un grand sourire à l’audience ainsi qu’un petit « coucou » de la main. Dodo elle, gambada joyeusement jusqu’à sa maîtresse. Elles se mirent en position, et le son d’un violon qu’on accorde envahit la scène. Comme fond pour sa prestation, elle avait choisi la danse macabre de Saint-Saëns. Ce n’était certes pas très contemporain, mais le charme de cette musique s’accordait bien selon elle à Dodo.

- Dodo, attaque écume !

Dodo utilisa alors l’attaque écume sur le sol, qui se transforma en une grosse flaque. Enfin, elle y sauta : mais au lieu de retomber en une pluie d’éclaboussures, elle glissa majestueusement sur l’eau.

- Vive attaque, maintenant !

Vive attaque lui donnait la grâce d’un patineur artistique. Aline était très fière. D’un geste, cette dernière ordonna à son Pokémon d’exécuter laser glace sur la surface mouillée. La scène ne devint alors qu’une banquise étincelant de mille feux sous les projecteurs : le spectacle était magnifique. Dodo se déplaçait avec volupté, au son de la musique. Soudain, elle se retourna brusquement, prit son élan, effectua un petit saut. Sa dresseuse lui ordonna alors de lancer écume : les bulles tombaient en une succession infinie de larmes savonneuses brillantes.

- Vas-y Arakdo, enchaîne laser glace et vive attaque ! Tu peux le faire !

Après avoir jeté un regard rempli de reconnaissance à sa dresseuse, elle effectua son ordre. Les nombreuses bulles retombèrent alors dans une orgie de paillettes et de cristaux. Éblouissante, sa prestation l’était au moins au sens propre. Dodo, rayonnante, enchaînait au milieu de tout ça les cabrioles et les figures. La Pokémon semblait glisser sur le flot des violons et des autres instruments avec autant de facilité que s’ils avaient été liquides. Sous l’injonction d’Aline, elle lança une dernière attaque écume. Au lieu de produire une multitude de bulles comme à l’ordinaire, elle n’en produit qu’une seule grosse, qu’elle s’empressa de geler. Après avoir grimpé dessus, elle fit une révérence, chapeau bas. Lorsqu’elle eut fini, elle lança une dernière attaque écume pour rejoindre la Suicune. Ce petit détail n’était pas des moindres : sans cela, son spectacle se terminerait sur une démarche d’une maladresse qui n’était pas la bienvenue ici.

Faisant face à la foule, elles s’inclinèrent. Dodo ré-ôta même son chapeau, répétant son prénom avec une euphorie qui n’était pas simulée. Après quoi elles sortirent de scène, ne laissant derrière elles qu’un sillage brillant, froid, et humide. Arrivées en coulissent, elles se prirent autant que faire se peut dans les bras l’une de l’autre : peu importe ce qui arrivait après cela. Elle… Non. Elles l’avaient fait, et c’était tout ce qui comptait.
MessageSujet: Re: Concours #1 - VOTE Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Concours #1 - VOTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Lutte a la corruption: vote des lois souhaite
» ADIH ap reziste ogmantasyon salè minimum sena vote pou pèp la
» VOTE DE CENSURE POUR JEA !HAUTE COUR DE JUSTICE POUR RENE PREVAL !
» La Diaspora a vote Massivement Mirlande Hyppolite Manigat 51%
» Un Citoyen Averti commente: Vote National Massif pour Mirlande Manigat v.s Marte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ilebrume. :: Le domaine de Gardésia :: Les Extérieurs :: Le Stade-
Sauter vers: