Gardésia, ce nom raisonne à vos oreilles. Vous venez de recevoir votre formulaire d'inscription. Vous êtes accepté ! La rentrée prochaine s'annonce prometteuse. Vous intégrez la nouvelle école du grand Zéphir Papinus. Il paraît qu'il a déjà rencontré des Pokémons Légendaires...Il paraît aussi qu'il a réussi à s'entourer des meilleurs dresseurs et coordinateurs pour enseigner les élèves, vous enseigner. Le ferry, qui vous emmène sur la mystérieuse Ile Brume, se situe à Irisia, au sud de Jotho. Il faudra donc bien vous préparer avant d'embarquer pour une année entière à Gardésia. Et ce n'est que le début ! Cinq années de formation intense vous attendent. Une nouvelle vie, des Pokémons, des nouveaux amis...Préparez-vous à passer les meilleures années de votre vie ! Bienvenue à Gardésia.
Règlement Contexte
Groupes Bottin
FAQ Partenariats
Tops Sites



La suite des prédéfinis...
Le forum est l'entière propriété intellectuelle de ses administrateurs. Tout plagiat est strictement interdit. L'idée d'école Pokémon étant libre, nous veillerons sur les textes, le design/codage et les prédéfinis.
Optimisé sous .



 

Partagez|

Petit pokémon, grande rivalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Petit pokémon, grande rivalité Mar 8 Nov - 20:00 Revenir en haut Aller en bas
Raikou
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 335 Date d'inscription : 08/07/2016

DC : Agnès Léopold Année : 3ème année

Capsules : 27 Niveau : 27


Un Evoli ? Tu es sérieuse Elena ! Tu n’as pas à me prendre en pitié et c’est mon meilleur pokémon !
-Je n’oserais pas.

VS

Si les Evolis ont la réputation d’être particulièrement mignon, ce n’était pas vraiment le cas de Vhaly. Lui, il aimait fracasser des rochers avec sa tête juste pour s’amuser et il aime par-dessus tout combattre. Il n’a peur de personne et il fait tout pour s’accrocher. Analysons le combat, ce deuxième année de la maison Suicune n’a plus qu’un pokémon à son actif. Mes autres pokémons avaient plutôt bien combattu et était encore frais pour s’occuper de cet Alakazam, mais là, Vhaly m’aurait fait la gueule. D’autant que je suis sûre qu’il peut gagner. Je connais bien les Alakazams et vu le niveau de l’élève en face de moi, je savais que pour évoluer aussi rapidement, il avait dû faire quelques concessions.

Choc Mental !
-Jet De Sable !

Evidemment, l’Alakazam était plus rapide et avait par conséquent, il avait la priorité, mais Vhaly encaissait plutôt bien le coup et balança du sable sur les yeux du pokémon. Le pokémon psy moustachue essayait de s’essuyer les yeux, mais sa précision avait diminué.

Pfeu ! Tu es en train de faire quoi là ?  Choc Mental !
-Jet De Sable !

Ah ? On dirait que ma stratégie commence à marcher. L’attaque n’avait même pas touché mon pokémon tandis que mon adversaire recevait bien du sable dans les yeux. J’affichais un sourire tandis que le Suicune commençait à s’énerver sur son pokémon.

Tu fais quoi là ! Vise mieux !
-Ne te déconcentre pas ! Vhaly ! Attaque Morsure !

Et oui. Mes petits Evolis et leurs évolutions connaissaient tous l’attaque morsure, une attaque de type ténèbre plutôt basique, mais assez efficace. Et clac ! L’Alakazam semblaient avoir senti sa douleur, d’autant que je jouais sur sa faiblesse. Par contre, mon adversaire commençait à se mettre dans tous ces états, criant sur son pauvre pokémon qui n’arrivait juste pas à viser mon Evoli

Attaque Morsure !
-Raaaah ! Ah Attends, attaque Télékinésie !

Ah. Télékinésie. C’est une attaque qui vise à diminuer la précision de l’adversaire. Il a eu de la chance que son attaque touche mon pokémon, mais je ne m’inquiète pas. J’avais encore de l’atout dans ma manche et j’avais eu de la ‘’chance’’ que l’attaque Morsure de Vhaly atteigne son objectif malgré la diminution de sa précision.

Recommence !
-Attaque Météore !

Des étoiles se formèrent autour de la petite boule de poil et atterrirent toute sur l’Alakazam qui ratait son attaque Télékinésie. Comment je le sais ? Sa cuillère n’était pas du tout dans la trajectoire de mon pokémon. A force d’encaisser, le pokémon psy commençaient à montrer de grand signe de fatigue et les faux encouragements ne devait pas améliorer les choses.

Pourquoi ça marche pas ! Télékinésie !
-Météore !

Je lui dis ou pas ? De toute façon, cela n’allait pas tarder. La dernière attaque de mon Evoli toucha de plein fouet le pokémon. Ouuuuuuh…. Coup critique. C’était de grosse étoile. L’Alakazam s’immobilisa un court instant avant de s’effondrer à terre, complètement épuisé. Et voilà comment une petite boule de poil pouvait vaincre un grand télépathe.

Ton pokémon est fort, mais tu l’as fais évoluer trop vite. Il ne connaît pas beaucoup d’attaque et il suffit de l’empêcher d’attaquer pour qu’il se retrouve… “paralyser” en quelques sortes.
-Mais j’ai utilisé Télékinésie ! Cela n’a rien fait sur ton pokémon !
- Si. Cela a marché. Mais Météore est une attaque qui ne loupe jamais. Comme Aurasphère. Tu peux te féliciter, c’était un très bon match.

Bon… Apparemment, il n’avait pas l’air si content. Il avait déjà rappelé son pokémon dans sa pokéball et n’était même pas rester jusqu’à la fin de mes explications. Je poussais un soupir. C’était tout de même lui qui était venu me défier et on était aller à l’arène inter-changeante exprès. Hé, c’était lui qui avait fait tout le nécessaire pour qu’on puisse occuper le terrain et qu’un petit public vient nous voir.

On ne peut pas toujours gagner… Vhaly ? Que fais-tu ?
-Evoli ! Evo Evo Evoli ! ”

Je rêve ? Il était en train de se pavaner au milieu du terrain et il semblait s’adresser aux autres pokémons dans les gradins, comme pour leur montrer sa supériorité. Je commençais à rire. Battre un Alakazam avait dû booster son égo et il allait sans doute ajouter cette victoire à son palmarès. C’est vrai qu’il pouvait être fière de lui, il avait écouté chacun de mes conseils et ils les avait appliqués avec brio. Et ça, c’était le véritable secret de notre force.

Tu mérites qu’on aille fêter cela, vient Vhaly.

Pour le moment, il ne m’écoutait pas. J’empoignais mes béquilles et commençait à me déplacer vers le pokémon pour attirer son attention. Et oui, la chute de ma dernière sortie capture avait eu pour résultat un entorse et j’allais devoir me déplacer ainsi pendant un bon mois. Pour le moment, cela me dérange pas trop, mais pour calmer les ardeurs de mes petits pokémons, c’était pas toujours évident surtout quand on a en permanence une attelle.






MessageSujet: Re: Petit pokémon, grande rivalité Mar 8 Nov - 23:52 Revenir en haut Aller en bas
Raikou
Voir le profil de l'utilisateur http://ilebrume.forumactif.org/t315-victor-leina#2516 http://ilebrume.forumactif.org/t316-victor-o-fiche-de-liens-relations


avatar
Messages : 10 Date d'inscription : 07/11/2016

Année : 1ère année

Capsules : 30 Niveau : 8


Petit pokémon, grande rivalité
Victor Leina & Elena Duval
- Hé, vous voulez voir mon Alakazam fraichement évolué à l’œuvre ? Venez à l'arène inter-changeante, je vais affronter une fille de troisième année !

Un élève de la maison Suicune était arrivé dans la cour intérieure en cirant ceci avant de repartir directement en direction de la fameuse arène. Les quelques groupes d'élèves qui étaient réunis dans la cour en ce dimanche après-midi s'étaient tous regardés d'un air interrogateur avant de retourner à leurs occupations pour certains ou de, pour les plus curieux, suivre le garçon afin d'assister au fameux combat.

Victor était assis au pied du grand arbre au centre de la cour, en train de faire (ou du moins, essayer) ses devoirs de mathématiques pour le lendemain. Le dos appuyé sur le sac de son dresseur, Eiss se reposait au soleil. Cependant, chacun d'eux avait bien entendu l'annonce du garçon, et si le Salamèche ne s'en préoccupait pas vraiment, celle-ci avait fortement attiré l'attention de Victor. Un match allait bientôt avoir lieu, opposant deux élèves "expérimentés" (du moins, du point de vue de Victor, petit débutant de 1ère année), dont un qui utilisait un puissant Alakazam ? Pas moyen qu'il rate ça !

Le garçon ferma son cahier de maths et tira son sac vers lui, faisant tomber Eiss qui râla un peu au passage, pour tout "ranger" en vrac à l'intérieur. Il prit aussi Eiss dans ses bras, sachant qu'il ne le suivrait pas autrement, puis se leva ensuite et parti à son tour en direction de l'arène, rejoignant rapidement les autres élèves qui avaient voulu assister au match. Victor s'installa au premier rang dans les gradins, comme un peu tout le monde puisque ce n'est pas comme si la salle était remplie.

Le combat sur le terrain avait déjà commencé. Le garçon n'utilisait pas tout de suite son fameux Alakazam, préférant probablement le garder pour la fin. La fille en face de lui était une élève de la maison Raikou. Depuis les gradins, Victor ne pouvait pas voir son badge mais il le savait car il l'avait déjà croisé dans la salle commune du dortoir. Elle était toujours accompagnée de plusieurs Evoli donc elle ne passait pas vraiment inaperçue. Quoi qu'il en soit, même si l'autre garçon se défendait bien, c'était elle qui menait le combat pour l'instant. Elle était forte, et Victor était plutôt impressionné. Il se demandait quand même si l'arrivée de l'Alakazam allait changé quelque chose. C'était pour le voir lui, qu'il était venu à la base.

Mais... non.

Le garçon avait enfin envoyé son Alakazam, précisant en passant qu'il s'agissait bien de son meilleur Pokémon. La fille aux Evoli avait bien entendu envoyé l'un de ses Evoli pour lui faire face. Envoyé ou renvoyé peut-être, Victor savait pas si celui-là avait déjà participé au combat ou pas, il était pas capable de les différencier. C'est d'ailleurs ce qui alimentait la conversation dans les gradins, "sachant qu'elle a plusieurs Evoli, utilisait-elle le même à chaque fois où est-ce qu'elle changeait ?" C'était amusant. Enfin plus important. L'Alakazam n'arrêtait pas d'utiliser son attaque Télékinésie mais celle-ci ne semblait pas fonctionner. Enfin, Victor savait pas vraiment ce que c'était censé faire, mais ça faisait pas grand chose en tout cas. Et l'Evoli le mis facilement KO grâce à un coup critique de son attaque Météores.

Victor n'avait rien compris. Mais c'était impressionnant. Il était un peu déçu que l'Alakazam n'ait pas fait long feu, mais il se joignit à tous le monde en criant des "Bravo Evoli" en levant les bras pour le féliciter. Le Evoli devait être fier, vu que maintenant il était en tain de se pavaner sur le terrain. Enfin, jusqu'à ce qu'un Salamèche sortit de nulle part ne vienne, semble-t-il, le défier.

En parlant de Salamèche, Eiss avait disparu.

...

- EISS !!!

Mais pourquoi il était sur le terrain ? Pourquoi il allait défier cet Evoli comme ça alors qu'il y avait clairement une énorme différence de niveau ? Parce qu'il voulait montrer à son dresseur que lui aussi il était incroyable ? Raaah, peu importe. Victor savait qu'il n'avait aucune chance. Il voulait devenir un grand dresseur et il lui arrivait d'être un peu immature parfois, mais c'était pas son genre d'affronter des gens dont il savait qu'il n'avait pas le niveau... Le garçon se précipita sur le terrain pour récupérer son Pokémon.

- Waaah, désolé, c'est mon Salamèche ! Haha... M'en veut pas, j'sais pas c'qu'il aaah !!

Il aurait aimé s'avancer du Salamèche pour le ramener avec lui, mais celui-ci semblait être en pleine dispute/discussion avec le Evoli et serait bien capable de brûler son dresseur s'il approchait trop... Alors oui, Victor avait un peu peur quand même.



PrésentationFiche de gestionFiche de liens
Victor bavarde en #2a4687
MessageSujet: Re: Petit pokémon, grande rivalité Mer 9 Nov - 10:47 Revenir en haut Aller en bas
Raikou
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 335 Date d'inscription : 08/07/2016

DC : Agnès Léopold Année : 3ème année

Capsules : 27 Niveau : 27


Tiens ? C’est marrant, le temps que j’arrive vers mon Evoli, un autre petit pokémon s’était présenté devant Vhaly et ils semblaient tous deux se disputer verbalement. Je connaissais bien cette espèce de pokémon, c’est un salamèche, un pokémon plutôt rare, mais apprécié des dresseurs. Cependant, j’avais cru comprendre qu’ils étaient plutôt timides, mais ce n’était clairement pas le cas de celui-là.

Enfin, dans cette école, c’est rare qu’un pokémon se balade tout seul, sans que son dresseur soit bien loin. Un jeune élève se précipitait vers le pokémon de type feu, l'appelant pour qu’il revienne vers lui, mais rien à faire, les petits pokémons étaient en colère. Moi-même, je me devais d’être prudente car mes béquilles limitaient mes déplacements et un accident pouvait vite arriver.

Et ben, ce qui se passe, c’est que ton pokémon n’aime pas les vantards et qu’il veut prouver qu’il est tout aussi bon que mon pokémon. Le fait que mon pokémon se pavane n’a pas dû lui plaire, ce qui est tout à fait compréhensible.”Je lâchais un rire en associant dans ma tête les deux petits pokémons à des Rhinocornes en colère avant de reprendre mon sérieux” Vhaly, viens ici !

Le petit pokémon tira finalement la langue en direction du salamèche avant de faire demi-tour et de se dandiner comme pour narguer ce qui pourrait être son futur adversaire. Je priais intérieurement pour que “Eiss” (Puisque c’était ainsi que son dresseur l’avait nommé) lui balance pas une attaque Flammèche pour attirer son attention et le provoquer en duel. Parce que Vhaly était du genre à avoir le sang chaud et une attaque Vive-attaque n’était jamais très loin.

On dirait que ton pokémon veut se battre. Personnellement, cela ne me dérange pas et je ne dis pas ça par orgueil, mais c’est à toi de voir si tu as envie ou pas.

Je ne savais pas comment dire que… Je sentais une certaine différence de niveau entre les deux pokémons. Le Salamèche semblait un peu immature et même si Vhaly avait le même caractère, il était plus obéissant, plus calme et surtout plus sûr de lui après cette victoire sur l’Alakazam. Après, je pouvais peut-être me tromper, mais vu le jeune âge visible, je pense qu’il était en premier année donc on n’avait pas forcément le même niveau. Cependant, le mot ne sortait pas, je n’avais pas envie de dire que la victoire était gagnée d’avance.

Si je peux te donner un conseil, tout match amical peut apprendre des choses sur soi ou sur son pokémon et ce, pour les deux adversaires. Encore faut-il qu’il y ait une véritable volonté d’apprendre de la part de tous.






MessageSujet: Re: Petit pokémon, grande rivalité Dim 13 Nov - 22:12 Revenir en haut Aller en bas
Raikou
Voir le profil de l'utilisateur http://ilebrume.forumactif.org/t315-victor-leina#2516 http://ilebrume.forumactif.org/t316-victor-o-fiche-de-liens-relations


avatar
Messages : 10 Date d'inscription : 07/11/2016

Année : 1ère année

Capsules : 30 Niveau : 8


Petit pokémon, grande rivalité
Victor Leina & Elena Duval
- Et ben, ce qui se passe, c’est que ton pokémon n’aime pas les vantards et qu’il veut prouver qu’il est tout aussi bon que mon pokémon. Le fait que mon pokémon se pavane n’a pas dû lui plaire, ce qui est tout à fait compréhensible.

Haha... Oui, bien sûr, c'était évident. Victor l'avait bien compris à vrai dire. Mais là, il ne savait pas trop quoi dire... Il était plutôt gêné et intimidé, à se retrouver là, au milieu du terrain de combat, à cause de son Salamèche bien trop fier pour laisser un petit Evoli se vanter d'avoir gager un combat devant ses yeux. La dresseuse du Evoli rappela son Pokémon à ses pieds, celui-ci obéit immédiatement non sans oublier de provoquer un maximum Eiss avant. Et ça marchait, bien évidemment. C'était prévisible, le petit Salamèche se mit à grogner et malgré Victor qui essayait de le calmer, il lança une attaque Flammèche sur le Evoli.

Après ça, un combat était inévitable pas vrai ?

Surtout qu'il y avait encore plusieurs élèves dans les gradins, qui devaient un peu se demandaient ce qu'il se passait tant c'était allé vite. Et vu qu'ils ne partent pas, ils devaient probablement s'attendre à un combat justement. Victor n'était pas vraiment timide et il aimait même beaucoup être au centre de l'attention en général, mais là, il avait juste envie d'aller se cacher... Mais il aurait juste l'air d'un lâche s'il fuyait... Et il aimait pas trop qu'on se moque de lui à vrai dire.

- Si je peux te donner un conseil, tout match amical peut apprendre des choses sur soi ou sur son pokémon et ce, pour les deux adversaires. Encore faut-il qu'il y ait une véritable volonté d’apprendre de la part de tous.

Un match amical. Une manière d'apprendre. Oui, c'était une façon de voir les choses. Victor regarda son Salamèche du coin de l’œil. Eiss avait juste l'air de vouloir donner une bonne raclée au Evoli. C'était pas vraiment "amical" non, alors il n'était pas sûr que lui aurait la volonté d'apprendre. Mais bon... toute occasion était bonne à prendre. C'était peut-être mieux de faire un combat plutôt que d'essayer de le calmer, c'est vrai. Si Victor pouvait au moins apprendre à mieux gérer son Salamèche en combattant, ce serait déjà bien. Puis il n'avait jamais vraiment fait de combat jusque là, en vérité.

- Oui, si tu veux bien un match amical, je suis partant ! Enfin, si ça te dérange pas parce que ce sera mon tout premier combat... Puis la façon comment t'as battu cet Alakazam, c'était génial ! J'ai rien compris ! Alors j'suis pas sûr que moi et Eiss on pourr-aaiie !

Se faire frapper par son propre Pokémon, ça arrive parfois. Eiss n'appréciait pas vraiment la façon dont Victor félicitait leur "ennemi". Alors il avait stopper quelques secondes sa dispute avec le Evoli pour venir donner un coup de griffe sur la jambe de son dresseur.

- Enfin, on va faire de notre mieux ! Pas vrai, Eiss ?

Le Salamèche fit un "oui" de la tête à son dresseur, avant de se retourner vers le Evoli, le regard pleins de haine et de détermination à la fois. Ils avaient clairement aucune chance de gagner, mais lui ne s'en rendait pas vraiment compte, il comptait bien prouver à ce "Vhaly" qu'il était meilleur que lui.



PrésentationFiche de gestionFiche de liens
Victor bavarde en #2a4687
MessageSujet: Re: Petit pokémon, grande rivalité Lun 14 Nov - 16:28 Revenir en haut Aller en bas
Raikou
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 335 Date d'inscription : 08/07/2016

DC : Agnès Léopold Année : 3ème année

Capsules : 27 Niveau : 27


Oh non ce n’est pas vrai. Il l’avait fait. Le salamèche avait balancé un flammèche sur l’Evoli alors que ce dernier avait le dos tourné. Bon, on dirait que Vhaly s’y était attendu, il avait fait un petit saut de côté pour esquiver l’attaquer, mais il s’était retourné en grognant férocement.

Calme toi Vhaly. Viens là !

J’avais tapé le sol avec ma béquille pour être un peu plus ferme dans mes ordres. Pour le coup, l’Evoli hésitait une seconde. Il savait que mes mouvements étaient limités et cela lui faisait un peu de peine de me voir dans cet état. D’un côté, il y avait ce Salamèche qui avait osé l’attaquer par derrière… Heureusement pour moi, quand il entendit le mot “Match”, il abandonna sa posture féroce et il avait même un sourire moqueur.

Ouille… Cela doit faire mal.“disais-je après avoir vu le salamèche attaquer son dresseur“ Je t’expliquerais volontiers mon combat contre l’Alakazam après. Pour le moment, moi et Vhaly, on va essayer de calmer les ardeurs de ton pokémon.

Ah ah ah, petit jeu de mot. Je serrais mes béquilles dans les mains et commençaient à rejoindre la zone où devait se trouver les dresseurs quand ils combattaient. Je voyais à côté de moi Vhaly sautiller sur place. Avec son expérience, il avait sans doute pu constater que la différence de niveau entre le salamèche et lui était énorme, pour lui, c’était une victoire facile.

J’espère que tu seras plus concentré sur le terrain.
-Evoli !”

Une fois arrivé à ma zone, je me retournais et faisais face à mon adversaire. Un petit coup d’oeil au gradin m’avait permis de voir que tout le monde n’était pas parti. Ah… C’était  un peu embêtant, on devrait peut-être leur demander de sortir. D’un autre côté, on ne pouvait pas réserver l’arène en virant tout le monde, ce n’était pas correct. Bon, on va essayer de rendre ça un peu pédagogique

Bien, avant de commencer et puisque c’est ton premier combat, laisse-moi t’expliquer comment cela se déroule. Comme tu as pu le voir tout à l’heure, les dresseurs donnent des conseils à leurs pokémons au niveau des attaques à utiliser. De la pertinence des conseils dépendra la victoire. Et oui, un pokémon peut-être très bien entraîné, mais en utilisant de mauvaise attaque, c’est la défaite assurée.
-Evo !
-Oui oui ! Je me dépêche ! Autre élément important : la priorité. Plus un pokémon est rapide, plus il a de chance de frapper l’ennemi le premier et dans un match pokémon, cela à son importance

Bon, vu que les deux petits pokémons étaient plus que sur les nerfs, j’allais devoir abroger mes explications.

VS

Puis, faut que je pense un peu à la stratégie moi. Voyons voir… Vhaly n’a pas d’attaque super efficace contre un salamèche. Dans ce cas, il allait falloir faire en sorte que ce soit le cas avec quelques petits tours de magie (enfin presque).

Très bien ! Vhaly , attaque Mimi-queue !

L’Evoli se retourna et commença à remuer la queue. Si tout se passait bien, cette attaque allait baisser la défense du salamèche. En plus, mon pokémon devait particulièrement être content de narguer son adversaire ainsi, il avait toujours ce sourire moqueur sur sa petite face mignonne.






MessageSujet: Re: Petit pokémon, grande rivalité Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Petit pokémon, grande rivalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» MARIE DE LORRAINE ♛ « Je suis de grande taille, mais j'ai le cou petit. »
» REG&LYL ► "Quand une grande soeur veut quelque chose de son petit frère elle l'obtient par tous les moyens !"
» Le début d'une grande aventure
» Des p'tits liens pour Petit Temps du clan de l'été!
» [Manga] Manga Pokémon la grande aventure.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ilebrume. :: Le domaine de Gardésia :: Les Extérieurs :: L'Arène Inter-Changeante-
Sauter vers: