Gardésia, ce nom raisonne à vos oreilles. Vous venez de recevoir votre formulaire d'inscription. Vous êtes accepté ! La rentrée prochaine s'annonce prometteuse. Vous intégrez la nouvelle école du grand Zéphir Papinus. Il paraît qu'il a déjà rencontré des Pokémons Légendaires...Il paraît aussi qu'il a réussi à s'entourer des meilleurs dresseurs et coordinateurs pour enseigner les élèves, vous enseigner. Le ferry, qui vous emmène sur la mystérieuse Ile Brume, se situe à Irisia, au sud de Jotho. Il faudra donc bien vous préparer avant d'embarquer pour une année entière à Gardésia. Et ce n'est que le début ! Cinq années de formation intense vous attendent. Une nouvelle vie, des Pokémons, des nouveaux amis...Préparez-vous à passer les meilleures années de votre vie ! Bienvenue à Gardésia.
Règlement Contexte
Groupes Bottin
FAQ Partenariats
Tops Sites



La suite des prédéfinis...
Le forum est l'entière propriété intellectuelle de ses administrateurs. Tout plagiat est strictement interdit. L'idée d'école Pokémon étant libre, nous veillerons sur les textes, le design/codage et les prédéfinis.
Optimisé sous .



 

Partagez|

bruits d'encre • éléonore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: bruits d'encre • éléonore Mar 2 Aoû - 18:48 Revenir en haut Aller en bas


Invité





Pourquoi, par Arceus, pourquoi, devais-je toujours m'y prendre à la dernière minute ? « Et pas ces yeux là avec moi » grognais-je à Ortie, postée sur mon épaule comme un hibou. L'élekid dardait sur moi des yeux réprobateurs, et me faisait penser un peu trop à mon papy, en plus petit et en plus jaune. Je me grattais les cheveux, perdu entre les rayonnages. L'endroit fleurait bon le propre, l'odeur de livre neuf et vieux, et celle particulière aux bibliothèques. Le genre d'odeur à me faire fuir - je détestais travailler, surtout aussi rapidement, et surtout avec des livres. J'avais appris, laborieusement, avec maman, mais ce n'était pas mon passe-temps préféré, dirons-nous. Je pris un épais volume à la couverture noire, puis le remis, indécis. « Qu'est-ce qui pourrait nous servir ?» déclarais-je à voix haute, le regard écarquillé, m'attirant des coups d'oeil assassines de certains étudiants studieux.

La vérité toute nue, c'était que je devais rendre un devoir sur les évolutions, le lendemain, et qu'on m'avait conseillé de lire quelques philosophes pokémons, ainsi que des ouvrages scientifiques sur le sujet. Ce que je n'avais pas fait, et ce depuis deux semaines. Et, moins de vingt-quatre heures avant le rendu du devoir, je paniquais totalement. J'avais promis à papy de me donner à fond, mais j'étais surtout doué pour me faire des amis et des bosses, et faire le pitre. Je manquais m'assommer en me prenant le pied dans un tapis, me retint à une bibliothèque qui tangua dangereusement, et je m'éloignais en me retenant difficilement de siffloter d'un air innocent. Hélas, cela ne m'aida guère : j'étais toujours aussi perdu, et les titres autour de moi ne me disaient rien. La dracologie selon Peter ? Le pokéathlon pour les nuls ? L'élevage,ses méthodes douces et les meilleurs centres de votre région ? Je secouai la tête, gonflais les joues et soupirais, peut-être un peu trop fortement. « Je vais arriver à rien» fis-je, toujours de ma voix haute et grave, en m'avachissant sur moi-même.

On aurait dit que je venais de me dégonfler physiquement ; tout mou, tout affaissé, j'avais en tête bien pire qu'une mauvaise note. Et si on me renvoyait ? Et si papy avait fondé de grands espoirs sur moi, et me venait revenir ? Ou si, pire, il avait déjà compris que j'échouerais et s'attendrait à mon retour ? Je me redressais, les poings serrés. « J'ai pas le droit d'échouer !» déclarais-je, d'une voix volontaire. Je pris plusieurs livres, bien décidé à décortiquer leurs informations, sans réaliser qu'ils n'avaient pas de teneur avec mon sujet, de près ou de loin ; mon grand corps d'adolescent s'écroula finalement près de tables plus ou moins vides, et c'est la tête sonnante que je m'assis sur mon séant, des livres que j'espérais non abîmés dans les bras ou par terre, tels des cadavres de papiers, ouverts sur des pages recouvertes de petites lettres. Ortie avait roulé, et ramassait, doucement, les bouquins, quand on vit s'approcher quelqu'un, et ce quelqu'un n'avait pas l'air content du tout !

MessageSujet: Re: bruits d'encre • éléonore Mar 2 Aoû - 20:44 Revenir en haut Aller en bas
Suicune
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 257 Date d'inscription : 05/07/2016

DC : Aucun Année : Première année

Capsules : 145 Niveau : 10


Ce matin-là, Éléonore et Loupiotte s'étaient réveillées tranquillement. Bien qu'il n'y ait pas cours, elles étaient les premières levées de leur chambre. Elle avait très envie d'aller consulter un livre sur la faune locale, et le matin, la bibliothèque était plus calme. Et en plus, elle pourrait sortir se balader avec Loupiotte cet après-midi.

Connaissant les numéros de rayonnage de les thèmes de documentaires auxquels ils correspondaient par cœur, la jeune fille trouva sans difficultés un livre qui l'intéressait. Elle se posa à un coin plutôt calme, et Loupiotte se posa sur la table, regardant le livre de sa dresseuse d'un air intrigué.

Mais -malheureusement, pensa-t-elle- la tranquillité ne dura pas longtemps. Il semblait qu'une personne était entrée dans la bibliothèque en ignorant le sens des mots "calme" et "silencieux". Elle décidé d'attendre que la tempête passe, car ce genre de personne ne restait en général pas longtemps. Mais elle sursauta quand "l'énergumène" en question s'affala dans un grand fracas sur une table non loin. Elle ne pouvait pas laisser passer ce genre de comportement près d'elle, surtout en traitant les livres comme il le faisait!

Éléonore n'aimait pas trop s'imposer, mais armée de son Loupio, elle alla voir l'individu perturbateur d'un air déterminé. Puis, calmement et en faisant le moins de bruit possible, lui fit remarquer.
"Excuse-moi, mais tu fais beaucoup trop de bruit! Et regarde comment tu traites les ouvrages! C'est totalement irrespectueux!" Tout en aidant le Élekid à ramasser les ouvrages au sol, elle continua "Ta conduite est tellement... intolérable! C'est à se demander si tu as une idée de la conduite à avoir dans une bibliothèque."

Petite et toute fine, elle faisait ses reproches en chuchotant. Son Loupio sur la tête, elle n'aurait pas du tout eu l'air crédible sans son regard fusillant. Elle finit d'empiler les livres d'un air déterminé. Même si c'était un peu indiscret, elle n'avait pas pu s'empêcher de remarquer que tous ces livres n'avaient rien en commun. On aurait dit qu'il les avait pris au hasard sur les étagères.

"Je ne voudrais pas être indiscrète, mais tu comptes vraiment faire quelque chose avec tous ces livres?"
Elle se dit qu'elle était peut-être allée trop loin, il avait l'air bien penaud pour un fauteur de trouble.
MessageSujet: Re: bruits d'encre • éléonore Mar 2 Aoû - 20:56 Revenir en haut Aller en bas


Invité





Qui pouvait prendre plaisir à étudier ? Alors qu'il faisait si beau dehors ? La matinée promettait d'être belle, et j'aurai donné cher pour avoir du temps devant moi. J'aurai eu le temps de prendre un bon petit déjeuner, et la bouche encore pleine d'un goût sucré, j'aurai été flâner près des haies, ou dans les jardins, en observant les plantes connues et inconnues de moi. Mais, hélas, je devais m'enfermer entre des rayonnages plein, encore heureux que cela ne sente pas la poussière ! Mais ce n'était pas ça qui m'empêchait de tomber ou de me cogner. J'en étais à frotter une bosse - encore une - sur mon front quand la silhouette féminine approchant m'invectiva. Je restai pantois, n'ayant pas réalisé que je faisais autant de bruit.

« Je, heu, je ?» fut tout ce que je pu bégayer, les yeux ronds devant ce petit bout de fille qui devait avoir mon âge et qui, le regard noir, me fusillait avec un ton à la fois calme et colérique. Je n'en revenais pas. Ortie sembla aussitôt l'apprécier et lui lança un regard approbateur, à elle et son loupiot, sur sa tête. Je repris mes esprits et, me relevant, planté droit comme un I, aussi déguingandé qu'un rapasdepic déplumé, je maugréais : « Non mais, c'était pas fait exprès, je suis tombé» expliquais d'un ton gêné. Elle n'était pas bête au point de croire que je l'avais fait exprès quand même ? Je n'étais pas venu pour me faire enguirlander moi ! Sinon je serai resté avec papy ! En la regardant de coin, l'air prêt à bouder, je repris mes livres de ses mains, d'un geste un peu maladroit, et posant mon menton sur la pile pour éviter un nouveau fracas, je lui lançais un regard agacé. De quoi elle se mêlait ?

Puis je vis l'insigne des Suicune. Voilà qui expliquait tout ! Une madame je sais tout, avec une cervelle bien remplie ! Mon regard s'alluma, et je pris l'air plus humble. « En fait, je dois faire un devoir pour demain, et je suis tout perdu, avec tous ces livres, je suis pas habitué» puis, devant ce qu'elle pourrait comprendre, je m'emmêlais les pinceaux. « Enfin, je sais lire, hein mais je trouve pas d'intérêt. Mais je dois bien travailler, tu vois ? Parce que sinon si je suis renvoyé, papy sera pas content, du coup je me suis levé tôt pour venir ici étudier, mais ça sert à rien, je me sens un peu nul, comme si j'étais pas à ma place. » Je la regardais soudain d'un air de ponchiot abattu. Ortie connaissait ce regard, et elle pouffa sous cape. « Tu voudrais pas m'aider un peu ? T'es une suicune, tu dois être genre super intelligente, tu vois ? Genre une génie, et tout » la complimentais-je, en doutant que mon petit plan marche. Ortie doutait également, et me lançai des grimaces, mi amusée, mi agacée par mon comportement. Je délaissais mes livres sur la table la plus proche, avec un petit sourire penaud, comme un gosse prit la main dans le placard à bonbons.
MessageSujet: Re: bruits d'encre • éléonore Jeu 4 Aoû - 10:56 Revenir en haut Aller en bas
Suicune
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 257 Date d'inscription : 05/07/2016

DC : Aucun Année : Première année

Capsules : 145 Niveau : 10


Éléonore remarqua bien qu'elle l'avait surpris. Après tout, c'était un peu normal, elle lui était tombée dessus de nulle part. Alors comme ça, il était tombé? Elle haussa un sourcil. Il lui paraissait assez difficile de faire autant de bruit involontairement. Mais cela expliquait sa bosse. Elle décida de lui accorder le bénéfice du doute. Elle était même prête à lui présenter ses excuses en voyant son regard agacé, mais elle fut prise au dépourvu par son changement d'attitude.

En écoutant le jeune homme, elle se demanda si elle ne devrait pas l'aider. Elle jeta brièvement un coup d’œil à son insigne. C'était donc un Raikou. Pas étonnant qu'il ait fait une entrée aussi fracassante. La jeune fille commençait presque à le trouver sympathique... jusqu'à ce qu'il essaye de la flatter. Sérieusement? Voulait-il la convaincre ou la draguer? A nouveau, elle haussa un sourcil d'un air étonné pour éviter d'avoir l'air perdue. Elle remarqua l'air agacé et amusé du petit Pokémon jaune qui le suivait. Se pourrait-il que ce garçon soit juste un boulet inoffensif?

"Hum... Tu sais, j'étais bien partie pour t'aider, mais tu m'as carrément refroidie, avec ta tentative de flatterie..." lui répondit Éléonore d'un air extrêmement gêné. "Bon, c'est pas tout ça, mais je suis pas sûre d'arriver à me concentrer avec quelqu'un aussi discret que toi à la table à côté de la mienne" dit-elle en esquissant un geste de recul.

Elle se sentait coupable de ne pas l'aider, ce n'était pas dans ses habitudes et elle savait qu'elle aurait mauvaise conscience. Mais ce mec était vraiment trop gênant, et elle ne savait pas trop quoi faire. D'un côté, il avait l'air vraiment perdu… Mais c'était quoi cette technique d'approche bidon ? Elle avait commencé à reculer, mais ne sachant pas trop comment réagir, elle était restée planté là, tel un lapin sur une autoroute. Loupiotte lui tapota la tête avec ses antennes d'un air intrigué.
Apparemment, Éléonore n'avait pas perdu sa bonne vielle habitude de réagir bizarrement avec les gens.

(HRP: comment tu mets ton texte comme ça? ._.)
MessageSujet: Re: bruits d'encre • éléonore Sam 6 Aoû - 12:46 Revenir en haut Aller en bas


Invité





Elle était rigolote cette fille : elle avait l'air fâchée mais curieuse, et puis elle était jolie, avec ses cheveux et tout. Je décidai soudain que je voulais être son ami. Non par intérêt - si elle ne voulait pas de moi, hé bien, j'insisterai, et si elle ne voulait pas m'aider, tant pis - mais juste comme un défi. Sa réplique me fit grimacer, cependant, et je baissais les yeux, penauds. « Désolé. Mais vous avez une réputation de gens qui savent tout, tu sais ? Genre vous êtes studieux, et tout. Je voulais juste ... bah, désolé » dis-je en m'efforçant de parler tout bas, ce qui revenait encore à quelques décibels de trop sur l'échelle du discret. Je me grattai la nuque, embarrassé ; qu'est-ce qui m'avait pris d'essayer de la flatter, comme ça, comme un vulgaire manipulateur ?

Je lui lançais un regard désespéré en la voyant reculer. Elle allait partir parce que je faisais trop de bruit. Je donnais souvent des migraines à maman, à force de courir partout et de brailler comme un mamochon pendu. Je levai les mains, comme face à un pokémon sauvage, comme pour ne pas l'effrayer. « Non, attends, si quelqu'un doit partir, c'est moi - c'est moi qui gêne ici» dis-je d'un ton que je ne pus m'empêcher d'être triste. Je haussais les épaules, comme si je n'en avais rien à faire, mais c'était faux. J'étais donc incapable de me tenir, de travailler tranquillement ? J'avais presque envie de pleurer - je ferai sûrement honte à Papy.

« Je vais m'éloigner et plus t'embêter, promis» dis-je d'un ton déterminé ; je refusais d'être triste, alors que je n'avais pas encore rendu mon devoir, ni même fait la moindre ligne. Je pouvais le réussir ! « Quelle section te semble plus appropriée pour que j'emprunte des livres ? Mon devoir, c'est sur l'évolution pokémon.» Je prenais le temps de parler, pas comme d'habitude où c'était une vraie mitraillette, et je parlais plus bas, je m'efforçais au calme. C'était dur, mais je pouvais le faire. Ortie tira sur mon bas de pantalon et me tendit les livres ; je les attrapais avec soin, passais ma main sur leurs couvertures et jetai un regard à la jeune fille. Est-ce qu'elle pouvait au moins m'aider, ne serait-ce qu'un peu, à choisir mes livres ?



Spoiler:
 
MessageSujet: Re: bruits d'encre • éléonore Sam 6 Aoû - 19:24 Revenir en haut Aller en bas
Suicune
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 257 Date d'inscription : 05/07/2016

DC : Aucun Année : Première année

Capsules : 145 Niveau : 10


Mince, il avait vraiment l'air penaud pour le coup. Éléonore se sentit un peu coupable. Elle y était sûrement allée un peu trop fort. Après tout, il n'avait pas l'air vraiment méchant, ni de ces mecs super imbu d'eux-même. Il devait juste être… très maladroit ? Pour le coup, elle s'était méprise sur son compte. Et elle détestait froisser les gens. Dire que d'habitude, ce n'était pas du tout son genre de partir au quart de tour… Comme ça, elle éviterait de recommencer. Elle était affreusement gênée. Le garçon avait même baissé le ton, pour le coup. Bon, ce n'était pas encore parfait, mais c'était tout de même un  volume acceptable dans une bibliothèque.

« Ah attends, ne part pas », lui dit-elle d'un air un peu gêné. Elle regarda brièvement la pile de livres qu'il avait dans les bras. « Avant de choisir tes livres, il faudrait déjà reposer ceux que tu as là.  Il vaut mieux les poser sur les chariots en début de rayon si tu ne te souviens plus trop où ils étaient. Sinon, ça risquerait d'être embêtant pour les autres ». Elle leva un peu le regard pour mieux le regarder « Je veux bien t'aider avec tes livres. Mais c 'est juste pour me faire pardonner d'y être allée un peu fort avec toi, hein ? ».  

La Suicune réfléchit un instant. Comment pouvait-il porter tous ces livres à la fois, ça devait être lourd ! Surtout, sans les faire tomber, vu qu'il avait l'air maladroit. Et puis comment pouvait-il ignorer ainsi les règles de conduite basiques d'une bibliothèque ? Il n'y avait jamais mis les pieds avant ou quoi ? Bon ce n' était pas le sujet.Il cherchait des livres sur l'évolution Pokémon… Il devait être en première année lui-aussi, un professeur leur avait donné un sujet de devoir similaire il y a quelques temps. L'évolution, ça devait être classé avec les livres sur le métabolisme des Pokémons… Direction donc le rayon 5-12. Elle avait retenu le numéro du coup.

« -Tu m'étonnes que tu n'ai pas trouvé ! Tu étais totalement à l'opposé de ce que tu cherchais. Tu vois, les livres sur les Pokémons en général, c'est dans ces rayons là-bas. Ce que tu cherches, c'est dans le rayon 5-12, avec les livres sur le métabolisme.» Tout en chuchotant, elle lui indiqua la direction. « Si tu veux, je t'accompagne pour que toi et ton Pokémon, vous vous y retrouviez. Et puis si je vois que tu galères vraiment, peut-être que je t'aiderais à choisir tes livres. On y va ? » lui demanda-t-elle avec un petit sourire. Elle espérait, en posant la question, que le Raikou ne se fasse pas trop remarquer en chemin. Elle avait aussi un peu peur de trop s'imposer.

Loupiotte, vexée d'être ainsi ignorée, tapota le bras de sa dresseuse, qui la posa sur sa tête.
HRP:
 
MessageSujet: Re: bruits d'encre • éléonore Dim 7 Aoû - 11:27 Revenir en haut Aller en bas


Invité





Les bibliothèques, en vrai, ça me foutait un peu les jetons. Enfin, ça ne me faisait pas peur, mais j'étais intimidé. C'était le mot exact - intimidé. Je ne m'y sentais pas à ma place, et j'y étais assez peu allée, sauf quand j'étais petit et que je tannais papy pour qu'il m'emprunte des livres sur les contes. En attendant, là, j'avais passé l'âge pour les légendes, et j'étais dans la panade - si la bibliothècaire venait me virer d'ici, j'allais être dans de beaux draps pour travailler ! J'étais sur le point de partir, convaincu d'en avoir trop dit pour qu'elle accepte, quand elle revint sur sa décision. Le sourire que je lui envoyais aurait été digne d'une pub pour dentifrice. « Merci beaucoup.» J'avais pas grand chose à ajouter, mais ça venait du coeur. Je m'éloignais deux minutes pour reposer la tonne de livres que j'avais dans les bras, puis je revins vers elle en bougeant mes épaules un peu raides à cause du poids. Ortie demanda à ce que je la porte, sûrement par jalousie pour le pokémon rigolo sur la tête de la fille. Je songeais qu'on ne s'était même pas présentés !

Je l'écoutais, fasciné - comment elle pouvait savoir ça ? Elle avait été bibliothécaire dans une autre vie ? Je hochais doucement la tête, un peu perdu. « Oui je veux bien.» Je me secouai les puces, puis prononçais tout bas : « Au fait, moi c'est Fitz et toi ? Ca c'est Ortie.» L'élékid fit coucou rapidement, alors que nous nous avancions bravement dans la direction indiquée. Dans ma tête se jouait un orchestre digne des films héroïques, où le héros doit braver la mort. Ici c'était des livres, mais c'était un peu pareil non ?

Je pris le premier livre qui me tomba sous la main dans la bonne section, et je tombais sur une coupe d'anatomie pokémon. Mes sourcils se haussèrent dans un mouvement comique. « C'est un peu dégeu, on va pas nous faire disséquer des pokémons au moins ? Brrr.» Je grimaçais et le reposais où je l'avais trouvé, totalement perdu devant la foule de livres. « T'es en quelle année toi ? Si tu veux, on peut faire équipe sur ce sujet, si t'es en première année ! J'ai plein d'idée sur comment un pokémon évolue et tout» m'exclamais en chuchotant d'un air si enthousiaste qu'il était presque vain que je murmure. Je souriais à tout va, l'air totalement remis. « T'as l'air de t'y connaître, en livres et en rangement. Tu saurais pas m'aider sur l'évolution ? J'veux dire, les pokémons qui évoluent avec des pierres, pourquoi ils évoluent pas au bonheur, ou en gagnant un niveau ? C'est super compliqué en fait» grognais-je, déçu de ne pas trouver moi-même la réponse ; je grattais ma nuque, en posant un regard sur Ortie.


MessageSujet: Re: bruits d'encre • éléonore Dim 7 Aoû - 21:02 Revenir en haut Aller en bas
Suicune
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Messages : 257 Date d'inscription : 05/07/2016

DC : Aucun Année : Première année

Capsules : 145 Niveau : 10


Éléonore regarda le petit Pokémon jaune tenter de convaincre le garçon de le porter. Contrairement à Loupiotte, il n'avait pas l'air d'avoir des difficultés particulières sur la terre ferme. Étrange. Cherchait-il à se faire remarquer ?

Fitz -si elle avait bien compris son nom-, était d'accord pour qu'elle aide. C'était lui qui avait demandé, donc c'était plutôt logique. Son Pokémon s'appelait donc Ortie… C'était mignon. Mais elle ne savait pas trop à quelle espèce il -ou elle- appartenait, il faudrait qu'elle lui demande. Comme il s'était présenté, elle aurait été terriblement malpolie de ne pas le faire elle-aussi. « Moi c'est Éléonore. Et elle, c'est Loupiotte » ,lui répondit-elle en désignant le Pokémon sur sa tête, « C'est un Loupio ». Loupiotte, ravi que l'on fasse enfin un peu attention à elle, fit un petit mouvement satisfait avec ses antennes.

Suivie de Fitz, qui n'avait pas l'air très à l'aise dans ce genre d'endroits, elle retrouva sans difficulté son chemin parmi les rayons jusqu'à leur destination. Elle était en train de chercher du regard les livres sur l'évolution quand il débusqua un livre intitulé  Pokémons : l'anatomie en coupes . Il avait l'air assez dégoûté, et sa tête était assez amusante, par contre ce livre était assez… glauque ? Elle cacha les yeux de Loupiotte. « Je ne pense pas qu'ils nous feraient disséquer des Pokémons, quand même » dit-elle d'un air dégoûté, en priant pour avoir raison.

Par contre, une fois ce moment un peu bizarre passé, il avait l'air plutôt enthousiaste, celui-là. Il avait l'air nettement moins penaud que tout à l'heure, c'était le moins qu'on puisse dire... Éléonore espérait quand même qu'il n'allait pas recommencer à parler bruyamment. D'après ce qu'il disait, il était en première année, comme elle. Cela confirmait sa première impression, il avait donc le même devoir qu'elle à rendre… qui était pour demain. Fitz n'allait pas à l'encontre de la réputation de sa maison ! « Je suis en première année aussi ! », lui dit-elle le plus silencieusement possible. Elle sourit devant l'air soudainement passionné du Raikou. Peut-être n'était-il pas très doué avec les livres, mais il était vraiment intéressé par le sujet, cela se sentait. Avec autant de détermination, il irait sûrement loin. -Pas comme moi- pensa-t-elle. Il avait l'air tellement ravi qu'elle n'osa pas lui dire que son devoir était déjà fini et mis au propre, prêt à être rendu. De toute manière, elle ne l'avait pas sur elle, rien ne l'empêchait d'en faire un nouveau avec ses notes.

Fitz avait l'air embêté de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions qu'il se posait. C'était compréhensible, mais à sa connaissance, personne n'était encore capable de répondre à celles qu'il se posait. Il avait l'air curieux, finalement, ce garçon avait sans doute pleins d'idées intéressantes. Elle avait bien fait de rester l'aider, finalement.
« Je veux bien t'aider ! Enfin… Plutôt on pourrait en discuter ! Les échanges d'idées sur un devoir, c'est toujours plus productif. Cela permet d'améliorer les idées de l'autre ». En disant cela, elle prit quelques livres, qui avaient l'air assez simples à aborder pour des premières années.
MessageSujet: Re: bruits d'encre • éléonore Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


bruits d'encre • éléonore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» " Je vais prier Dieu, afin qu'il t'illumine ou pour qu'il t'élimine ! " {Eléonore & Rebecca : Rp à réponse unique}
» Eléonore Weber
» Eléonore Sobieska # sauvage & dangereuse renarde
» "Tu sais que les bruits qui courent sur les gens sont pas toujours vrai."
» [Nov.] Cauchemar ou mauvais rêve ? [n'importe quel garçon]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ilebrume. :: Le domaine de Gardésia :: Deuxième étage :: Bibliothèque-
Sauter vers: